En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
  • 11/10/2017
    Les Assises de la sécurité et des systèmes d’information 2017

    La 17ème édition des Assises de l'événement incontournable en matière de cybersécurité aura lieu du 11…

    en détail En détail...
Paessler_Restez-au-top-Securite_Leaderboard

De nouvelles fonctionnalités pour le logiciel de répartition de charge applicatif ALOHA

elo_processus pointe_pave

Exceliance dévoile les toutes dernières nouveautés de sa solution de load balancing applicatif ALOHA : une interface de programmation (API) pour permettre aux hébergeurs Cloud d’activer des ressources de répartition de charges « on demand », le support du protocole IPv6, et la disponibilité d’une appliance virtuelle sous KVM (Kernel-based Virtual Machine), une solution de virtualisation libre pour Linux.

 

Du load balancing on demand

Avec l’avènement de la virtualisation et du Cloud Computing, les hébergeurs et éditeurs de solutions SaaS sont aujourd’hui en mesure de proposer des infrastructures informatiques et/ou des applications à la demande. Avec sa nouvelle interface de programmation (API), Exceliance permet à ces entreprises d’automatiser le provisionning et la configuration de ses répartiteurs de charge, par zone ou client (scope). Cette API peut être directement intégrée au portail client de l’hébergeur. Dans ce cas, ses clients ont la possibilité de créer et gérer eux-mêmes la configuration de répartition de charge qui leur est dédiée. Elle peut aussi être intégrée à l’outil d’administration interne de l’hébergeur (ou de l’éditeur) pour industrialiser ses processus d’exploitation.

 

IPv6 Ready

Dans cette nouvelle version, les loads balancer Aloha supportent l’IPv6 et sont capables de fonctionner en IPv4 et en IPv6, en parallèle. Ils peuvent ainsi gérer des flux IPv6 de bout en bout, mais aussi servir de passerelle IPv6 vers IPv4. Ce dernier mode d'utilisation permet de présenter un service avec une adresse IPv6 publique, tout en continuant d’utiliser l'IPv4 en interne, évitant ainsi les coûts et le stress d'une bascule de l'ensemble des infrastructures et du patrimoine applicatif qui ne seraient pas compatibles nativement avec le nouveau protocole.

 

Nouvelle appliance virtuelle sous KVM

Diffusés sous forme d’appliances matérielles ou embarqués sur SSD (Solid State Disk), les répartiteurs de charge Aloha connaissent également un franc succès dans leur version « virtual appliance ». Jusque-là disponible uniquement sous forme d’image VMware, le load balancer d’Exceliance s'invite désormais sur les environnements KVM (Kernel-based Virtual Machine), particulièrement utilisés chez les hébergeurs ayant retenu une infrastructure Linux.

Pour plus d'nformations : www.exceliance.fr

 

Auteur : Frédéric Mazué

De nouvelles fonctionnalités pour le logiciel de répartition de charge applicatif ALOHA
Notez cet article

Laisser un commentaire

Sécuriser le Cloud public et le cloud hybride

Protéger votre cloud : Transport chiffré – VPN, Protection du périmètre, des applications etc.

Lire le Livre blanc Fortinet

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Face à Facebook et Google, les médias américains s'unissent

    Négocier d'une même voix face au "duopole" que forment Google et Facebook, voilà ce que…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise- Cinq étapes pour gérer les vulnérabilités et les licences des logiciels open source

    Les risques concernant la sécurité et la conformité des composants tiers atteignent des proportions incontrôlables,…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 46 milliards d'euros : le coût d'une cyberattaque mondiale massive

    53 milliards de dollars, soit 46 milliards d'euros, c'est le prix que pourrait coûter une…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • SECTEUR DE LA SANTÉ : VOTRE MISSION EST-ELLE IMPIRATABLE ?

    > Voir le livre
  • Surveillance de réseau : un élément indispensable de la sécurité informatique

    > Voir le livre
GlobalK_Cloud_Skycraper