En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
ITrust_SOC_leaderboard

Cyberpiratage des avions : l’Agence européenne de sécurité aérienne s’alarme

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Cela fait froid dans le dos : c’est le patron de l’Agence européenne de sécurité aérienne, Patrick Ky, qui le dit lui-même : un avion peut être piraté. Pour preuve, le directeur exécutif de l’AESA a rapporté lors d’une réunion avec des journalistes de la presse aéronautique et spatiale avoir fait appel à un hacker, qui possède également une licence de pilote commercial, pour tenter de rentrer dans le système informatiquue d’un avion. Ce dernier a réussi à entrer dans le système de contrôle d’un avion au sol en trois jours, et en moins de 5 minutes à pénétrer le réseau Acars, le système de messagerie des compagnies aériennes, ce dispositif qui communique au sol des informations sur le fonctionnement de l’avion en vol… Patrick Ky n’a pas voulu révéler comment son hacker s’y était pris…

En mai dernier, un autre hacker, et expert en cyber-sécurité, Chris Roberts, prétendait avoir piraté les systèmes informatiques de bord de plusieurs avions, des Airbus et des Boeing, entre 2011 et 2014, avec un PC portable et un câble Ethernet. Il aurait même réussi à modifier la trajectoire d’un avion, révélait alors la chaîne canadienne APTN.

Les experts tempèrent

Andrey Nikishin, Head of Future Technology Projects chez Kaspersky Lab, modère : « n’importe qui ne peut pas pirater le réseau le plus important de l’avion avec son ordinateur portable ». Le plus important des réseaux informatiques de l’avion, indique-t-il, est « le réseau AFDX, qui transmets des données d’aviation, comme par exemple les données utilisées pour contrôler l’avion. Il fonctionne de manière isolée et n’est pas connecté au Wifi, ni au réseau de divertissements de bord ».

Pour Tony Anscombe, Evangelist Security chez AVG Technologie, nous sommes bien en sécurité dans un avion. « En effet, même s’il existe des failles réelles (comme dans tout type d’industrie), ce scénario catastrophe est peu probable. Il faut tout d’abord distinguer les intrusions menées par un hacker à bord de l’avion de celles menées au sol. Depuis son siège passager, le hacker n’a probablement aucune chance d’agir sur l’avion que ce soit par le réseau Wifi ou filaire (la plupart des avions actuels disposent de 2 réseaux totalement séparés, et même pour ceux disposant d’un réseau unique, le flux ne se fait que dans un seul sens : du cockpit aux cabines). Il ajoute que le secteur de l’aviation est « hautement surveillé, régulé et securisé ». Pour lui, ces démonstrations, « vraies ou fausses », ont au moins un avantage : celui d’aviser l’industrie aéronautique, « qui de fait prendra plus de précautions et de mesures en faveur de la sécurité. Il faut également adopter des gestes préventifs simples mais efficaces et ne pas céder à la panique générale. »

Face aux dangers potentiels, Patric Ky souhaite néanmoins mettre en place une structure qui aura à charge « d’alerter les compagnies aériennes sur les cyberattaques ».

Auteur : Juliette Paoli

Cyberpiratage des avions : l’Agence européenne de sécurité aérienne s’alarme
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Juridique - Données personnelles ou non : vers un marché numérique unique ?

      Le 13 septembre 2017, la Commission européenne a adopté la proposition de règlement fixant…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - Alain Bouillé, président du CESIN, n’imagine pas l’agilité sans tests continus

    Toute entreprise devra former sur le long terme ses développeurs et ses administrateurs, et surveiller…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • La croissance des entreprises IT portée par le RGPD

    Editeurs, sociétés de conseils et de services : la conjoncture est bonne pour 2017, 2018…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
banniere_FIC2018_skycrapper