En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de produits dérivés de photos de stars
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site eCommerce dans la vente d'articles de mercerie
    <2000 €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements pour femmes
    A déterminer €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

Avec Android for work, Google veut s’imposer en entreprise

Tessi_Cetia_pave

Plus d’un milliard de personnes ont un smartphone Android dans le monde, mais pas assez dans l’entreprise pense Google, qui lance Android for Work, un outil professionnel qui permet aux DSI de séparer applications professionnelles et données personnelles des salariés.

« Bring Your Own Android  Device» pourra dorénavant dire un DSI à un salarié. Avec la solution Android for work, le directeur informatique d’une entreprise pourra en effet sécuriser un smartphone Android, ou une tablette, et gérer le déploiement d’applications qu’il autorise. Que sait faire précisément Android for work ?« Le programme Android for Work comporte 4 éléments technologiques clés », indique Rajen Sheth, directeur Product Management, Android et Chrome for Work.
D’abord les données professionnelles sont cryptées et séparées des données personnelles : « Nous avons mis en place un système de cryptage par défaut, renforcé l’extension de sécurité SELinux et développé un support multi-utilisateur dans Lollipop afin de créer un profil dédié au travail qui isole et protège les données professionnelles. » D’un côté, le service IT de l’entreprise peut déployer les applications validées pour une utilisation professionnelle juste à côté des applications personnelles. De l’autre, les employés peuvent consulter leurs applications personnelles en sachant que leurs employeurs n’ont accès qu’aux informations professionnelles.

Pour les appareils sous Ice Cream Sandwich, Jelly Bean et  Kitkat qui n’exécutent pas nativement les profils professionnels, Rajen Sheth précise que Google a créé l’application Android for Work qui « fournit de façon sécurisée emails, calendrier, contacts, documents, moteur de recherche et accès aux applications professionnelles approuvées et entièrement gérées par les départements IT. » Le déploiement et la gestion des applications professionnelles se réalise à l’aide de Google Play for Work. Il assure l’approbation par les départements IT de  toutes les applications déployées.

Enfin, Google fournit des outils de productivité : une suite d’applications professionnelles pour les emails, contacts et calendrier. « Cette dernière, compatible avec Exchange et Notes, fournit des capacités d’édition de documents, feuilles de calcul et présentations », indique Rajen Sheth.

A la question : combien ça çoûte ? Google répond : »Google is not charging customers to use Android for Work« , à traduire par  : Google ne facture pas les clients.

Un écosystème de partenaires important

Un nombre important de partenaires prennent part au programme Android for Work comme les fabricants Sony, HTC, Samsung, Lenovo, Asus, Huawei, Motorola, LG ou Dell. Côté réseau, Pulse Secure, Cisco, Palo Alto…Côté applications, on peut citer Salesforce, SAP, Adobe, box ou encore Concur. Dans la gestion, Airwatch, BlackBerry et Citrix, qui vient d’ailleurs tout juste d’annoncer le support XenMobile pour Android for Work. « Grâce à la collaboration entre Google et Citrix, les organisations disposent dorénavant d’une sécurité améliorée et de niveaux de contrôle plus élevés. XenMobile pour Android for Work permet aux organisations de choisir, gérer et sécuriser n’importe quel smartphone et tablette Samsung ou, plus généralement, Android, ainsi que les Chromebooks », a-t-il déclaré ce matin.  Ainsi, les fournisseurs de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM) intégrent les API de gestion standardisés dans leurs plates-formes pour créer un moyen simple de gérer tous les appareils Android (anciens et neufs) à partir d’un tableau de bord. Toutes les capacités Android for Work sont délivrées via les partenaires EMM.

De leur côté, les vendeurs et développeurs de logiciels peuvent créer une version unique de toute application Google Play qui pourra être déployée sur n’importe quel appareil Android, sans modification ou encapsulation. Ils peuvent également créer des configurations de gestion qui permettent aux IT d’appliquer des politiques spécifiques à chaque application.

Pour en savoir plus : google.com/work/android

Auteur : Juliette Paoli

Avec Android for work, Google veut s’imposer en entreprise
Notez cet article

Laisser un commentaire

Signature électronique : témoignages

Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Samsung, accusé de contredire ses engagements éthiques, répond "tolérance zéro"

    Le géant de l'électronique sud-coréen Samsung a affirmé jeudi 11 janvier appliquer une "tolérance zéro"…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - "La méthode CRISP, une solution pour réussir vos projets Big Data", Alianor Sibai, mc2i Groupe

    Seuls 15% des projets Big Data atteindraient la phase d’industrialisation. Les raisons principales de cet échec…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Infographie - Les coûts des activités cybercriminelles de l'année et à venir

    Bitdefender a réalisé une infographie mettant en avant les coûts qu’ont générés les activités cybercriminelles,…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
  • Gestion des accès à privilèges

    > Voir le livre
BlueMind_Nouvelle version_skycraper