En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Innovaphone_AnywhereWorkplace_leaderboard

AVIS D’EXPERT – Le bulletin de paie numérique

29/04/2016 | commentaires 0 commentaire |
Bomgar_Cybersecurity_pave

Christian-Guichard_-AutenticationChristian-Guichard,
président d’Authentication Industries

Le bulletin de paie numérique face à ses défis technologiques

 

Pour Christian-Guichard, le traitement numérique de la fiche de paie doit tenir compte de l’obsolescence des technologies. Selon lui, plusieurs mesures ont vocation à coexister.

Ce sont les arbres qui vont être contents… Selon le projet de loi porté par la Ministre du Travail Myriam El Khomri, dès janvier 2017 chaque employeur pourra décider unilatéralement de transmettre à ses salariés leurs bulletins de salaire par voie électronique. Ecologie mise à part, cette mesure a beau ne pas déchaîner la polémique et paraître une formalité à l’heure des smartphones et des emails, elle est plus lourde de conséquences qu’il n’y parait.

Qui dit numérisation dit sécurisation. Alors, hors de question de recevoir sa fiche de salaire sur une boite mail aisément piratable. L’Etat décide de se porter garant en créant un coffre-fort virtuel, destiné à regrouper toutes les informations liées au salarié et à devenir le fameux « Compte Personnel d’Activité ». On l’a déjà vu avec le projet d’authentification des diplômes, les « chocs de simplification » et le passage des entreprises à l’ère numérique semblent dans tous les cas nécessiter une béquille étatique. Cette béquille est-elle satisfaisante en termes de sécurité des données ? L’Etat pourra-t-il continuer à jouer le rôle de garant universel dès qu’un pan de l’économie se numérise ?

Multiplier les dispositifs de certification

L’entreprise ne peut pas continuer à se moderniser au seul rythme des réformes des gouvernements successifs et doit trouver d’autres moyens pour certifier les fiches de paie ou tout autre document ayant de la valeur. La révolution Blockchain, initialement appliquée au Bitcoin, permet déjà de se passer de tiers de confiance, alors pourquoi ne pas l’appliquer à la sécurisation des fiches de salaire ? Des écoles ont déjà commencé à utiliser la Blockchain pour certifier leurs diplômes, prouvant que la technologie est adaptée à la sécurité documentaire. Grâce à la Blockchain, les fiches de paie feraient partie d’un grand registre décentralisé et infalsifiable. Plutôt que de se positionner comme tiers de confiance universel, l’Etat aurait intérêt à favoriser l’émergence de solutions décentralisées que les entreprises choisiraient librement.

Le papier ne disparaîtra peut-être jamais car beaucoup restent attachés à son caractère « palpable » mais il est certain que l’on ne peut plus se cantonner à une fiche de paie unique qui doit servir de « preuve » pendant des décennies. Pour se prémunir des feuilles égarées et de l’obsolescence des technologies, il faut donc multiplier les supports et rester ouverts aux futures innovations : compte personnel d’activité pour se renseigner, papier avec sceau de certification du contenu informationnel pour stocker, Blockchain et/ou solution auto-authentifiante pour certifier… Et il y en aura encore bien d’autres dans les années à venir.

Auteur : Frédéric Bergonzoli

AVIS D’EXPERT – Le bulletin de paie numérique
Notez cet article

RGPD : sensibiliser les collaborateurs

Le nouveau règlement européen sur la protection des données (RGPD) s'appliquera le 25 mai 2018. Conscio Technologies propose un parcours de sensibilisation pour les collaborateurs.

Découvrir le programme de sensibilisation

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Aides d'État: la Commission assigne l'Irlande devant la Cour de justice pour non-récupération des 13 milliards € d'avantages fiscaux perçus illégalement par Apple

    La Commission européenne a décidé d'assigner l'Irlande devant la Cour de justice de l'UE pour…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - L'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille organise sa gestion de crise

    Pour Philippe Tourron, le RSSI de l’APHM, réagir vite en cas de crise est primordial. …

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • RGPD : plus de la moitié des entreprises françaises non conformes, le DSI est au centre du jeu

    Un peu moins de 45 % des professionnels estiment être 100% conformes à ce jour…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Surveillance de réseau : un élément indispensable de la sécurité informatique

    > Voir le livre
  • Cloud hybride : réussir l’externalisation de votre SI en 4 étapes

    > Voir le livre
Global Knowledge_Docker_Skycraper