Accueil Cloud computing Wakanda lance une « Digital App Factory » pour développer en entreprise...

Wakanda lance une « Digital App Factory » pour développer en entreprise des applications multicanales

Cette plateforme Open Source de développement d’applications a pour vocation d’industrialiser, en entreprise, le développement d’applications multicanales.

Plateforme de développement d’applications mobiles et Web multicanales, construite autour de trois étapes (prototype, construction puis édition), elle permet de :

–       Réaliser des applications multicanales (Web et mobile) et ce sur différents terminaux (mobile, tablettes, ordinateurs, montres connectées) ;

–       Intégrer facilement les applications des systèmes informatique et toutes les autres sources de données distantes ;

–       Utiliser directement dans le Cloud, et sur les supports des principaux OS, pour les installer sur n’importe quelle infrastructure dans les entreprises ;

–       Avoir un seul langage de développement d’applications mobiles, à savoir le JavaScript, pour le front-end et le back-end ;

–       Utiliser la base de données Wakanda interne mais aussi des connecteurs pour intégrer des bases de données externes (MySQL par exemple).

 

« Wakanda est passée du modèle de laboratoire de R&D au modèle éditeur de solution guidée par les besoins des entreprises. Après 4 ans de R&D, cette plateforme est, pour ainsi dire, notre premier vrai produit, une première version de l’ère éditeur Open Source », indique Cyril Reinhard, directeur général de Wakanda. « Près de neuf dirigeants sur dix le reconnaissent, la transition numérique est un des nombreux défis auxquels les entreprises doivent faire face. Pour cela, notre solution leur propose une approche de développement unique, accélérant toutes les étapes du développement d’applications, allant du prototypage, au déploiement dans le cloud, en passant par le développement et le test. Les entreprises ont besoin d’une plateforme structurante, ouverte et flexible et Wakanda est la réponse », conclut-il.

De 39 à 329 dollars par mois en mode Cloud

 

Juliette Paoli