Accueil Infra-Datacenter VMware fête ses 20 ans et génère 10 000 emplois indirects en...

VMware fête ses 20 ans et génère 10 000 emplois indirects en France

VMware célébrait à Paris, devant les journalistes, les 20 ans de l’entreprise. L’occasion pour Anthony Cirot, Vice-Président et nouveau dirigeant de la filiale de présenter les perspectives de l’entreprise, en présence de deux partenaires emblématiques, Atos et OVH. En France, il revendique 25 000 clients, 750 partenaires et « 10 000 emplois  indirects basés sur nos technologies ». 1/3 de l’activité se réalise avec les PME (200 à 500 personnes).

En juin, on avait appris en effet la nomination de Sylvain Cazard , patron de la France depuis 3 ans, était nommé vice-président de la division SDDC (software-defined datacenter) pour l’EMEA, assumera les fonctions de directeur de la division chargée de la transformation des data centers sur la région Europe, Moyen-Orient, et Afrique. Son remplaçant à la direction de l’Hexagone, Anthony Cirot, quittait la direction des logiciels et services cloud chez d’IBM France, où il a fait l’essentiel d’une carrière de plus de 18 ans.

CloudHealth permet de gérer le multi-cloud

Pour l’anecdote, Sylvain Cazard et Anthony Cirot célébraient côte-à-côte, il y a 2 ans, en septembre 2016, le nouveau partenariat Vmware-IBM, le second étant en place chez Big Blue, dans la posture de partenaire de Vmware . En effet VMware annoncait alors poursuivre la mise en place de sa stratégie de Cloud hybride avec d’une part, sa nouvelle architecture VMware Cross-Cloud et d’autre part, l’extension de son partenariat avec IBM. : « Comptant déjà plus de 500 nouveaux clients, le partenariat mondial entre IBM et VMware aide les entreprises à étendre leurs ressources informatiques existantes vers le Cloud en quelques minutes au lieu de plusieurs semaines ou mois. » expliquait le communiqué.

Aujourd’hui,le nouveau dirigeant de la filiale française a une vision claire de l’identité de Vmware: « nous sommes un éditeur véritable qui ne se contente pas de vendre des boîtes. Nous aidons les distributeurs à installer le logiciel ». L’ancien « patron » français du Cloud chez IBM demeure dans son élément, après l’annonce en août, à VMWordl 2018 de l’acquisition (pour 500 millions de dollars)  de CloudHealth, plateforme de gestion du multi-cloud. Le maître mot est l’automatisation du Cloud rappelle Anthony Cirot, et nul doute que cette nouvelle carte au riche port-folio de VMware va être décisive.

80% de l’économie française repose sur VMware

« Notre vision, c’est l’importance de ces 2 sujets que sont les serveurs et les devices », souligne Anthony Cirot. « 80% à 85% des workloads des entreprises française, de l’économie,  reposent sur VMware! 80% des Fortune 1000 utilisent NSX ». Sur le second sujet, « Workspace 1 permet de gérer tous les devices, les accès, l’appstore, et cela avec une granularité fine ».

La croissance forte et permanente de VMware se confirme et celle de la France (nous n’aurons pas droit à des chiffres) est plus forte que la moyenne. « Nous recrutons, je ne peux pas vous donner de chiffres sur les effectifs, mais pour vous donner une idée, nous prenons dans notre tour de la Défense un étage de plus, passant de 3 à 4 niveaux », confie Anthony Cirot.

 « La virtualisation du poste de travail explose », Arnaud Faivre, ATOS

Ce partenaire clé de VMware, sur le plan commercial et technique, et spécialiste des grands comptes souligne l’évidence de l’écosytème: « toutes les plateformes sont à base de Dell, EMC et VMware ». la tendance actuelle?  » Le passage au Cloud et la virtualisation du poste de travail, explosent ! Workstation 1 s’impose chez les grands donneurs d’ordre », souligne Arnaud Faivre.

Retour sur les temps forts des 20 dernières années et projection sur les innovations à venir

Les grandes dates de l’histoire de Vmware – 20 ans d’innovation.

 

Créé en 1998, VMware a 20 ans, avec l’histoire emblématique des start-ups californiennes, puisque créée par 5 personnes dans un garage. Le premier prodit, Workstation 1.0, est pour le poste de travail. vMotion arrive en 2001. EMC met la main sur la jeune entreprise en 2004, mais lui a laissé depuis toujours une autonomie dont VMware est fière, et qui perdure depuis l’acquisition d’Emc par Dell en 2016. « VMware est une pépite indépendante » souligne A. Cirot.  2012 , c’est le lancement de NSX et l’année de cette grande étape: la vision du SDC (Software-Defined Datacenter). 2014 marque le rachat de Airwatch, l’arrivée dans le secteur de la sécurité et un renforcement sur le poste de travail.

Une « société d’ingénieurs »

Avec l’innovation dans son ADN, VMmware, c’est d’abord une société d’ingénieurs, qui détient environ 8000 brevets. 2016 est l’année des grands partenariats: IBM mais aussi AWS. Ces accords marquent une nouvelle étape: la présence au côté de tous les acteurs du Cloud public.

Stratégie: les 4 piliers de l’entreprise

 

 

L’anniversaire de 20 ans, c’est aussi l’occasion de se penher sur ses fondamentaux. Eric  Marin, CTO de VMware France, aime bien souligner les 4 piliers de l’éditeur: Moderniser les datacenters – Intégrer le Cloud Public en fournissant un service de Edge Computing – Transformer les réseaux et la sécurité. cette dernière orientation  s’appuie sur Appdefense: combiné avec NSX, la surface du SI exposée est réduite de façon drastique- La dernière étape, et les avancées que l’on sent arriver en 2018, c’est la dynamisation de l’espace de travail.