Accueil Analytics Visualisation à 360° des informations clients chez SMA

Visualisation à 360° des informations clients chez SMA

Site groupe SMA
Site Web SMA

Assureur des métiers du bâtiment et des travaux publics ainsi que des risques d’entreprise, SMA souhaitait piloter ses activités commerciales via une analyse fine et pointue de ses données. En trois mois, il a mis en place une solution prédictive.

De par son historique de croissance naturelle, le groupe SMA a toujours disposé de données de qualité. Mais il lui manquait simplement les outils pour en tirer parti. L’objectif de l’entreprise était de bénéficier d’une solution unique, intuitive, s’interfaçant aisément dans le SI, accessible également en situation de mobilité et ce quel que soit l’environnement technologique. « Parce que le développement de l’entreprise ne repose pas sur une croissance externe, nos données ne sont pas le fruit de fusions et de compilations de bases issues de multiples SI. Notre qualité de données a toujours été exceptionnelle, nos datawares corrects mais nous cherchions à améliorer les capacités de restitution de l’information, » explique Olivier Oslizlo, directeur des systèmes d’information du groupe SMA et membre du comité exécutif.

Après avoir réalisé une phase de PoC (Proof of Concept) avec trois sociétés différentes en 2012, la solution Microstrategy va s’imposer sur les autres concurrents, grâce à ses nombreux atouts. « Elle était, par ailleurs, la seule à supporter la mobilité de manière native », commente Olivier Oslizlo. Un projet pilote est dès lors lancé et mis en production dans des délais très courts.

Une visualisation à 360°

Axé sur le développement commercial, il a permis de mettre en place des tableaux de bord permettant une visualisation à 360° des informations et des portefeuilles clients. Les collaborateurs peuvent désormais accéder en temps réel à des données de qualité et autour d’un référentiel unique pour travailler avec une approche prédictive. Les équipes construisent aisément et rapidement les plans d’actions et surtout, pourront à terme, utiliser les mêmes outils sur tous types de terminaux mobiles. L’approche très industrielle et sécurisée de  la démarche projet a été très appréciée des équipes de la DSI tout comme la rapidité de mise en œuvre de la solution puisqu’il s’est écoulé à peine 3 mois entre la genèse du projet et la mise en exploitation.

D’une culture Excel à une culture BI

A ce jour, près de 400 collaborateurs utilisent quotidiennement la solution Microstrategy qui a su remporter très rapidement l’adhésion de ses utilisateurs, même si l’utilisation du nouvel outil a révolutionné les habitudes de l’entreprise. « Nous sommes passés d’une culture de l’indicateur Excel à la celle de la BI, ce qui été une révolution culturelle pour les équipes », se souvient Olivier Oslizlo. « L’approche « drill down » de la BI, qui permet de partir d’une synthèse pour accéder au détail, ainsi que la qualité de la restitution de données nous a permis de gagner en productivité et de mieux anticiper des situations que nous mettions précédemment 6 mois à constater. » L’entreprise, grâce à cette vison prédictive, peut ainsi travailler sur la génération de plans d’actions correctifs et produire en temps réel ses indicateurs, une situation inédite puisque qu’avant le déploiement de la solution Microstrategy, les indicateurs étaient générés manuellement. Le risque d’erreurs a été considérablement réduit tout comme le temps passé à produire ces indicateurs. Du temps qui peut ainsi être consacré à l’analyse et à l’anticipation.

La mise en œuvre sur mobiles

La prochaine étape du déploiement de la solution est la mise en œuvre de la solution sur des terminaux mobiles. « Les tests sur l’Ipad ont déjà commencé et nous sommes confiants car Microstrategy intègre en natif les problématiques de mobilité », nous confie Olivier Oslizlo. «En outre, nos utilisateurs actuels étant très satisfaits de la solution, nous souhaitons élargir l’utilisation de Microstrategy à l’ensemble des sujets de restitution. »

Prochaine étape : le SIRH

Fort du succès de ces premiers développements, les équipes informatiques travaillent à l’élargissement progressif de l’utilisation de MicroStrategy dans les autres départements où la restitution fiable des données devient indispensable. La prochaine étape concernera le SIRH où le volume de données ne cesse de croître et où l’évolution des réglementations nécessite un traitement et une analyse des informations pointus, même si le fil conducteur est de généraliser dans le futur, l’utilisation de MicroStrategy dans tous les domaines nécessitant une restitution fine des données. « Non seulement les contraintes réglementaires nous poussent à industrialiser la gestion des données RH autour d’une base unique, mais nous avons aussi à cœur d’encourager l’utilisation des meilleures technologies au sein de l’entreprise, » ajoute Olivier Oslizlo.

Juliette Paoli