Accueil Test Une première plateforme de test de développement

Une première plateforme de test de développement

Coverity annonce la sortie de la plateforme de test de développement, Coverity 5.5, qui fait du test de développement, explique l'éditeur, un élément à part entière du processus de développement. Les développeurs peuvent se concentrer sur les innovations et mettre sur le marché des produits de haute qualité, dans le respect des échéances et des budgets fixés.

Les nouveautés de Coverity 5.5 incluent :

  • Amélioration de la vitesse et de la couverture de test : permet de détecter et corriger les défauts critiques jusqu’à 10 fois plus rapidement. Plus de 20 checkers nouveaux ou améliorés, pour une plus grande précision des résultats.
  • Intégration de FindBugs™ pour une meilleure analyse de Java : permet de bénéficier de FindBugs grâce à une version spécialement configurée pour être utilisée avec Coverity 5.5. Sans avoir besoin de recourir à de nouvelles installations ou configurations, les développeurs peuvent contrôler, hiérarchiser et corriger les défauts détectés par FindBugs et Coverity dans un seul et même workflow.
  • Intégration de Jenkins Continuous Integration Server : permet de tester automatiquement le code pour identifier les défauts de chaque construction dans le workflow de développement Agile.
  • Intégration du workflow développeur : permet de détecter, vérifier et corriger les défauts logiciels directement dans l’IDE Eclipse ou Visual Studio grâce à un plugin d’analyse.
  • Déploiement en entreprise : permet les déploiements croisés entre équipes et en mode projet, grâce à l’intégration d’outils d’analyse statique tiers dans le workflow Coverity. Permet d’importer des données tierces dans Coverity® Integrity Control, et de centraliser la gestion des politiques et l’évaluation de la qualité de code, de la sécurité, de la dette technique et l’efficacité des développeurs.
  • Gestion des politiques de conformité : Coverity Integrity Control 2.0 intègre des modèles de politique préétablis pour les standards FDA et DISA STIG, permettant de réduire le délai et le coût du contrôle et de la validation des logiciels.

 

Coverity a également annoncé l’intégration de Coverity 5.5 avec la solution Application Lifecycle Management (ALM) de HP, permettant d’intégrer le test de développement dans le cycle de vie des applications.

Site : www.coverity.com/fr

Frédéric Mazué