Accueil Cybersécurité Transformation digitale des infrastructures IT : la conformité réglementaire sur la sécurité,...

Transformation digitale des infrastructures IT : la conformité réglementaire sur la sécurité, une priorité forte

accès sécurisé utilisateurs

Après la performance et la disponibilité, la localisation et sécurité des données, à l’heure du RGPD, est l’objectif n° 2 des DSI européens dans la transformation digitale de leurs infrastructures IT.

82 % des DSI européens ont engagé la transformation de l’infrastructure – la plupart des entreprises ayant encore un long chemin à parcourir, selon une étude européenne menée par Outscale et le bureau d’étude PAC–CXP Group. Dans cette transformation, deux priorités comptent pour les entreprises. D’abord la disponibilité et la performance, pour 60 % d’entre elles. L’infrastructure est maintenant reconnue comme étant essentielle, car elle prend en charge les principaux processus opérationnels de l’organisation.
La conformité réglementaire, en ce qui concerne à la fois la localisation des données et la sécurité des données, est la priorité numéro 2, pour 53 % des DSI. Cela reflète une sensibilité croissante à l’égard de la confidentialité des données, de leur sécurité et souveraineté, à mettre en perspective avec la réglementation RGPD (Réglementation générale sur la protection des données) et NIS (sécurité des réseaux et des infrastructures). Plus de la moitié des organisations soulignent que la conformité réglementaire est un objectif majeur de la transformation de leur infrastructure et, dans l’ensemble, plus de 90 % des organisations soulignent que la conformité est un objectif important.

L’étude révèle aussi que 42 % des DSI sont de plus en plus intéressés par des solutions on-premise (sur site) pour leur simplicité d’utilisation, flexibilité et sécurité. « Cela profite à des entreprises, des éditeurs de logiciel ou des organisations publiques qui veulent bénéficier de la performance des technologies Cloud associée à la protection de données, sur des infrastructures internes », selon Outscale

Quels modèles Cloud considérez-vous comme solutions possibles pour la transformation de votre infrastructure pour le numérique ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On notera pour finir qu’en Europe, les entreprises françaises sont les plus engagées sur la transformation digitale. L‘Hexagone est particulièrement stimulé par l’écosystème qui est dynamique et qui apporte une disruption, un facteur majeur de transformation pour 48 % des organisations françaises, soit près du double du taux des autres pays européens, 
La France est également très ouverte à l’externalisation, 56 % des entreprises françaises externalisent la plupart de leurs infrastructures traditionnelles, soit près du double du taux des autres régions.

 

Etude réalisée auprès d’un échantillon composé de décideurs Informatiques issus de 200 entreprises européennes de plus de 500 employés dans les secteurs de l’industrie des services et public.