Accueil RGPD Transferts des données hors Union Européenne : des DPO vont réfléchir aux...

Transferts des données hors Union Européenne : des DPO vont réfléchir aux solutions… à travers un hackathon !

L’idée de DPO Consulting, un cabinet de conseil spécialisé en protection des données personnelles, est originale : lancer un hackaton qui a pour finalité de réunir les esprits les plus brillants du monde de la protection des données afin de faire évoluer la réglementation.

Cet événement nommé « dathack » souhaite apporter des réponses claires aux différentes problématiques liées aux transferts internationaux de données. L’utilisation de l’IA dans les processus marketing et la mise en œuvre de la portabilité sont deux autres thématiques sur lesquels les participants devront réfléchir. Par équipe de 2 à 5 personnes, ces derniers devront collaborer pour produire un « livrable » qui fera référence dans l’univers des DPO. Toutes les institutions pourront ensuite s’appuyer sur ce document pour produire un référentiel.
« Le challenge est ouvert aux professionnels du monde de la protection des données ainsi qu’aux étudiants et jeunes diplômés avec moins d’un an d’expérience », explique Matthieu Conil, responsable Communication de DPO Consulting. « Chaque équipe est invitée à traiter le sujet qui lui semble le plus opportun. Au terme du concours, l’équipe professionnelle lauréate recevra le prix « All star » et l’équipe étudiante le prix « Rookie ». »

Un pitch final des équipes en mai prochain

Dathack débute ce jeudi 28 janvier sur une plateforme dédiée, dathack-mind-the-gap, et se déroule en 3 phases. Première étape : inscription, constitution de l’équipe (date limite de dépôt des dossiers le 15 mars 2021) et rédaction d’un livrable sommaire faisant apparaître les points essentiels à la rédaction du document final. Deuxième étape : les équipes retenues devront produire un « référentiel », document finalisé en lien avec le sujet traité qui fera foi en la matière. Dernière épreuve : le pitch final qui se tiendra le 21 mai 2021, soit quelques jours avant le troisième anniversaire du RGPD, devant un jury composé de professionnels, d’enseignants et d’institutions (BPI France, Europcar Mobility Group, Conseil d’État, DPO Consulting).