Accueil Dématérialisation Toshiba TEC France veut devenir intégrateur de solutions, « une légitimité »

Toshiba TEC France veut devenir intégrateur de solutions, « une légitimité »

Toshiba TEC veut offrir davantage de services à ses clients et devenir leur « interlocuteur IT principal ».

A l’occasion d’une conférence de presse, Igor Mailfait, dirigeant de Toshiba TEC France, a exposé la nouvelle stratégie du groupe. L’objectif de Toshiba TEC, qui fournit des solutions d’impression et gestion de documents (entité TFIS) et de commerce (entité TCF), est clair : proposer des solutions intégrant des produits, des logiciels, des services, et devenir ainsi autant que possible « l’interlocuteur IT principal« , notamment pour ses clients historiques TPE/TPI. Un positionnement parfaitement « légitime » aux yeux du dirigeant, mettant en avant la « solide expertise [du groupe] dans la gestion de projet et l’accompagnement de ses clients sur le long terme« .

Cette transformation vers le métier d’intégrateur, qui s’inscrit dans une stratégie mondiale, conduit à la création d’un nouveau service appelé « Développement des Ventes et Nouveaux Business ». Des collaborateurs existants et à recruter y seront regroupés. « Notre objectif est de devenir un intégrateur de solutions d’impression et d’informatique et de réaliser 30 % du CA total en new business d’ici 5 ans. Quant au métier du commerce, nous sommes déjà un intégrateur reconnu sur le marché, notre objectif est donc d’utiliser les outils digitaux pour être encore plus près des clients et être l’interlocuteur de référence de nos clients commerce/distribution pour l’informatique des points de vente », explique Jean-Igor Mailfait, dirigeant de Toshiba TEC France

Un management renforcé

Pour accompagner sa transformation vers plus d’intégration de services, Toshiba TFIS renforce ses équipes avec l’arrivée de deux managers au comité de direction : Laurence Nentas au poste de directrice Marketing & Communication, qui vient du monde du logiciel, et Didier Halbique, vice-président Ventes et Nouveaux Business, qui s’est forgé « une solide expérience dans le secteur IT« .

Parmi les objectif de Didier Halbique : le marché du retail, qui représente un quart du marché de l’affichage dynamique en France « c’est notamment un des marchés sur lesquels nous allons proposer nos solutions d’affichage dynamique. Nous souhaitons en effet devenir un partenaire de référence pour nos clients dans ce domaine, c’est-à-dire les accompagner dans les phases de réflexion, de conception, d’intégration dans leur système, de formation, de déploiement et de maintien en opération», a-t-il indiqué.

A lire aussi : L’encre effaçable, Toshiba y croit !