Accueil Business Toshiba, Sony et Fujitsu vont fusionner leur division PC

Toshiba, Sony et Fujitsu vont fusionner leur division PC

portable
PC portable

C’est une mégafusion que le site japonais d’information boursière Nikei a annoncé le 2 décembre. Toshiba, Sony-Vaio, et Fujitsu, trois stars de l’industrie électronique et informatique, mais devenus challengers dans le secteur PC annoncent créer en 2016 une entreprise commune pour y héberger leur activité de construction de PC.

Un accord devrait se signer en décembre, pour une mise en place de la nouvelle structure 2016. La nouvelle société gérera la recherche, la production et les ventes.

La part cumulée des 3 marques ne représente que 6% du marché mondial, à la 6e place, derrière Apple. Et loin, au niveau international, des  leaders que sont HP, Dell, Lenovo, Acer. Mais le groupe ainsi formé dominerait le marché domestique  japonais avec 30% de parts de marché. Il devancerait la joint-venture qu’un autre géant japonais, NEC a créé avec le chinois Lenovo, et qui pèse 26% du marché nippon.

C’est une grande manœuvre de plus dans le secteur qui doit affronter une baisse des ventes et des marges. Fujitsu avait annoncé en octobre dernier qu’il voulait se séparer de cette activité, après une annonce similaire de Sony, début 2014.

 

Toshiba a annoncé en Octobre 2015 le DynaPad
Toshiba a annoncé en octobre 2015 le DynaPad

 

On peut supposer qu’au moins pendant une première phase les marques seront conservées. Toshiba est le chef des files des 3 constructeurs sur le plan des PC portables, tant en termes de parts de marché qu’en termes de vision. Dès les années quatre-vingt-dix, le constructeur avait parié sur les portables, prophétisant à l’époque une disparition des desktops. Sa gamme DynaPad était d’ailleurs annoncée en octobre, pour un lancement effectif au premier trimestre 2016.

Jean Kaminsky