Accueil Enquête Terminaux mobiles : les PME séduites par les smartphones, les «solides» et...

Terminaux mobiles : les PME séduites par les smartphones, les «solides» et le bon rapport qualité/prix

Samsung et Apple sont toujours très bien vendus en entreprise, mais d’autres marques tirent leur épingle du jeu, à l’instar de Crosscall et Wiko.

En photo, le Samsung B2100, en pole position des ventes en entreprise.

Futur, filiale de Numericable – SFR, fournisseur de solutions de téléphonie, Internet et Cloud historiquement dédié aux PME, réalise chaque trimestre le baromètre des terminaux mobiles préférés des PME sur la base de ses ventes. Les résultats du dernier trimestre 2014, sur 5 500 terminaux mobiles commercialisés, révèle quelques surprises.

Un français sur le podium

Dans le Top 10 des ventes de Futur auprès des flottes professionnelles, on retrouve sur les 1ère et 3ème marches du podium les terminaux de la marque Samsung. Apple perd un peu de terrain en prenant les 4ème et 5ème positions du classement. On notera que la marque française Croscall confirme sa percée avec les ventes de son Discovery (un modèle dit solide, résistant à l’eau, à la poussière et aux chocs) : il occupe la 2ème position et illustre le succès des appareils présentant un bon rapport qualité-­prix, à l’image de la gamme « Futés » de Futur qui se distingue ce trimestre. Cette gamme de terminaux lancée début 2014 propose un choix de 13 smartphones (et 17 terminaux mobiles au total) bénéficiant des dernières nouveautés technologiques (réseau 4G, double SIM, appareil photo de qualité…) et commercialisés à moindre coût, sous les marques Wiko, Yezz, Alcatel, Archos, Crosscall et Huawei. Elle représente désormais 20% des ventes de smartphones (contre seulement 7,2% au 2ème trimestre 2014) et 23 % pour tous les terminaux mobiles confondus. « Nous avons atteint, sur cette gamme « Futés », les objectifs ambitieux que nous nous étions fixés pour la fin de l’année. Ces résultats confirment que les grandes marques n’ont plus l’hégémonie et que les professionnels recherchent aujourd’hui, avant tout, le meilleur rapport qualité/prix », analyse Gilles Brunschwig, directeur général de Futur.

1 terminal mobile sur 2 est un smartphone

Alors que sur les 3 trimestres précédents, les smartphones et les solides étaient au coude à coude, les premiers prennent l’ascendant en fin d’année puisqu’ils représentent plus d’une vente sur 2 (52 % au 4ème trimestre, contre 45% au 3ème) tandis que les solides marquent le pas (35 % contre 42 % au 3ème trimestre). Dans le même temps, les ventes de mobiles restent stables et celles de tablettes sont en légères progression (2 % contre 1 % au 3ème trimestre).

Juliette Paoli