Accueil Juridique Tablette Surface : Microsoft attaqué pour annonce mensongère

Tablette Surface : Microsoft attaqué pour annonce mensongère

Voilà qui relance la polémique à propos de la tablette Surface de Microsoft. Andrew Sokolowski a eu, si l'on peut dire, une surprise de taille, après avoir acheté une tablette Surface 32Go. Il a découvert qu'il n'avait pour son  usage que 16Go, qui se sont vite trouvés remplis, et il s'est estimé trompé par Microsoft.

En effet, le système d'exploitation de Surface, et les fonctionnalités de récupération du système, occupent à eux seuls près de 16Go. Ce qui déplaît aux clients qui se rendent compte que Windows 8 et Windows RT n'ont pas la légèreté d'autres systèmes d'exploitation mobiles. Ainsi un iPad 16Go laisse 14Go à l'utilisateur, ne prenant que 2Go pour le fonctionnement du système.

Donc, s'estimant lésé et trompé, Andrew Sokolowski, qui est avocat à Los Angeles de son état, a porté plainte à la Cour Supérieure de Los Angeles pour publicité mensongère et pratiques commerciales déloyales.

Frédéric Mazué