Accueil Evénements Syntec Numérique organise les premiers Etats Généraux de l'Open Source

Syntec Numérique organise les premiers Etats Généraux de l'Open Source

Sous le haut patronage de Madame Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique, Syntec Numérique réunit l'ensemble des acteurs de l'écosystème Open Source en France.

La journée de lancement se tiendra le 21 janvier 2013, au Centre Pierre Mendès France 139, rue de Bercy 75012 Paris,  autour du thème«Fortifier l'écosystème Open Source au service de la compétitivité de l'économie française»

Le président de la République, dans ses vœux aux Français, a rappelé que le secteur du numérique constituait l’un des leviers de la transformation de l'économie de notre pays à l'horizon 2020, souligne Syntec Numérique.

Depuis maintenant plus de 10 ans, les acteurs de l'Open Source se développent, créent des emplois et de la valeur au service de la croissance et de la compétitivité de notre économie. Aujourd'hui, ce secteur constitue non seulement une technologie mature mais également un marché en expansion. C'est ce qu'a souligné le Premier ministre Jean-Marc Ayrault dans sa circulaire du 19 septembre 2012 portant sur l’«Orientation pour l'usage des logiciels libres dans l'Administration».

Signe du dynamisme de ce secteur, l'Open Source compte en France, comme dans d'autres pays, une très grande diversité d'acteurs: entreprises, associations ou communautés, éditeurs de logiciel, prestataires de services… Sans compter aussi les clients, parmi les plus grandes entreprises françaises, et les utilisateurs toujours plus nombreux.

C'est la vocation des premiers Etats Généraux de l'Open Source (EGOS), organisés par Syntec Numérique, que de réunir l'ensemble de cet écosystème pour réfléchir non seulement sur ses modèles de valeur, mais aussi sur les moyens de nouer un partenariat gagnant-gagnant avec les pouvoirs publics et sur le renforcement de la filière dans son ensemble.

Pour Guy Mamou-Mani, Président de Syntec Numérique, «il est tout naturel que Syntec Numérique, qui a vocation à réunir l'ensemble des acteurs du numérique, organise les Etats Généraux de l'Open Source. Si nous pouvons participer à consolider cette filière, ce sera non seulement un atout pour l'ensemble du secteur du numérique, mais aussi une contribution majeure à la compétitivité de notre économie».

La journée de lancement des EGOS du 21 janvier permettra d'établir un diagnostic partagé, point de départ de groupes de travail qui se réuniront entre le mois de février et le mois de juin. Elle devrait également permettre d'alimenter la «feuille de route numérique» que le Gouvernement devrait dévoiler en février prochain. En septembre 2013, une convention fera la synthèse des propositions opérationnelles pour fortifier l'écosystème Open Source au service de la compétitivité de l'économie française.

Programme de la journée : http://www.etatsgenerauxdelopensource.org/content/programme

Plus d'informations : http://www.etatsgenerauxdelopensource.org/

Frédéric Mazué