Accueil Business Smartphones : HTC supprimerait plus de 2000 emplois

Smartphones : HTC supprimerait plus de 2000 emplois

Le marché des smartphones connait une concurrence redoutable et les challengers souffrent.

Après les annonces de pertes d’emploi chez Nokia puis Lenovo, c’est au tour du constructeur taïwanais HTC d’annoncer des licenciements. Le fabricant a publié ses résultats début août, affichant une perte de 8 milliards de dollars de Taïwan (314 millions de francs) au deuxième trimestre, contre un bénéfice net de 2,26 milliards de dollars de Taïwan sur la même période de 2014.

Les conséquences ne se sont pas fait attendre, le constructeur annonçant le 13 août une restructuration importante et une réduction de 35% des dépenses d’investissment, incluant une réduction de 15% de ses effectifs. Le chiffre des licenciements n’a pas été communiqué, mais sachant que l’entreprise compte15 000 employés, le nombre des licenciements devraient devrait s’élever à 2250.

Pour se démarquer de la concurrence, HTC, de moindre taille que nombre de ses concurrents, avait joué la carte du design mais avait aussi fait le pari Windows Phone et noué des partenariats stratégiques avec Microsoft. L’échec de l’OS mobile aura sanctionné le constructeur.

Jean Kaminsky