Accueil Cloud computing Sigfox migre son infrastructure informatique vers Google Cloud

Sigfox migre son infrastructure informatique vers Google Cloud

Google Cloud

Initiateur du réseau 0G et fournisseur de solution de connectivité dédiée à l’Internet des objets (IoT), Sigfox vient de s’associer à Google Cloud pour faire évoluer son infrastructure Cloud et étendre son portefeuille de services IoT. 

Sigfox prend le virage du Cloud. Ce partenariat annoncé ce mercredi a pour objectif d’aider le fournisseur à atteindre plus rapidement ses objectifs en termes de « Massive IoT », alors qu’en raison de l’explosion depuis quelques années,du nombre d’appareils connectés à Internet, il dit traiter désormais des milliards de messages chaque mois (+ 145 % en 2020) provenant des millions d’objets connectés à son réseau. 

Google Cloud, nouveau pilier informatique du réseau 0G de Sigfox

« Nous avons choisi Google Cloud car nous avons en commun l’envie de conduire la
transformation numérique par le biais d’une innovation utile, fiable et durable, a déclaré
Franck Siegel, directeur général adjoint de Sigfox. Avec ce partenariat, la technologie, Google Cloud nous soutient dans notre stratégie pour devenir le leader mondial des
solutions de suivi et de gestion des actifs très peu énergivores et à très faible coût« .

Déployé dans 72 pays et couvrant plus de 1,3 milliard de personnes, le réseau 0G de Sigfox fait l’objet de nombreux cas d’usages relatifs à l’IoT, allant du suivi de conteneurs d’expédition à la surveillance de bouches d’incendie, en passant par la sécurisation de bâtiments ou encore la gestion de l’irrigation de champs pour les agriculteurs.
Sigfox dit avoir choisi Google Cloud pour apporter « une plus grande envergure« , « une fiabilité accrue » et « une conformité et une sécurité de premier ordre » à sa plateforme. Google Cloud devrait également « favoriser des améliorations plus rapides de la connectivité, de la géolocalisation et d’autres services à valeur ajoutée de Sigfox afin d’offrir des solutions IoT très faiblement énergivores et à très faible coût ».