Accueil Non classé Sendinblue lève 140 millions d’euros

Sendinblue lève 140 millions d’euros

L’éditeur Sendinblue a réussi en septembre un nouveau tour de table de 140 millions d’euros grâce à Bridgepoint Development Capital et Bpifrance. Entré au tour précédent, le fonds d’investissement Partech reste au capital de ce spécialiste français du marketing digital. Ces fonds lui permettront de réaliser des opérations de croissance externe et d’accélérer son implantation à l’international.

Spécialiste du marketing digital fondé en 2012 par Armand Thiberge, Sendinblue avait réalisé une première levée de fonds en septembre 2017 afin d’accélérer sa R&D. Il commercialise depuis 2017 une offre marketing tout-en-un (marketing automation, gestion des ventes, email, SMS et chat) pour les PME. L’éditeur leur propose aussi un outil CRM pour acquérir et fidéliser les clients en ligne. Par exemple, les clients peuvent démarrer par l’envoi de newsletters, aller plus loin avec un outil de chat à intégrer sur leur site, ou créer des scénarios de marketing automation.

La crise sanitaire dope les ventes de Sendinblue

La crise sanitaire des derniers trimestres a révélé les besoins d’un nombre croissant de PME en matière de marketing digital. Les ventes de Sendinblue se sont envolées pendant la période de confinement dès le second trimestre 2020. L’éditeur a réalisé plus de 50% de croissance de mars à juin. Il revendique désormais plus de 180 000 clients dans 160 pays., l’éditeur Sendinblue affiche une croissance annuelle de 60% et un chiffre d’affaires de près de 50 millions d’euros en 2020.

Accélérer sa croissance à l’international, via des acquisitions notamment

Sendinblue utilisera les fonds levés pour soutenir son effort de R&D et accélérer sa croissance à l’international pour sa plateforme disponible dans six langues. L’éditeur réalise déjà 70% de son chiffre d’affaires réalisé en dehors de France (Allemagne, Etats-Unis et en Inde). Sendinblue prévoit surtout de renforcer sa couverture commerciale en Amérique du Nord. Il vient d’ailleurs d’ouvrir un nouveau bureau à Toronto au Canada. Ce nouveau tour de table va aussi lui permettre de réaliser des opérations de croissance externe afin d’enrichir son offre mais également de se positionner sur de nouveaux territoires.

Sendinblue favorable à la souveraineté numérique européenne

Devenu un leader européen du marketing digital depuis le rachat de son concurrent allemand N2GO, Sendinblue est l’un des seuls éditeurs de cette taille dont le siège et les datacenters sont en Europe. Pour Armand Thiberge, fondateur de Sendinblue, la souveraineté numérique européenne est un enjeu de société : “A l’heure du RGPD, il est décisif de construire un écosystème européen indépendant qui garantit la confidentialité des données. Notre ADN est européen mais notre ambition est mondiale.”

Olivier Bellin