Accueil Infra-Datacenter Tina 2020, nouvelle génération de la plateforme logicielle dédiée à la sauvegarde...

Tina 2020, nouvelle génération de la plateforme logicielle dédiée à la sauvegarde et à la restauration des machines physiques et virtuelles

Atempo propose aux administrateurs de sauvegarde sa Tina « nouvelle génération », avec la refonte totale des interfaces pour faciliter l’administration et la configuration du produit, ainsi que la restauration des données.

Cette version « offre de nombreux bénéfices en termes de simplicité d’utilisation, de
protection et de restauration des données. Elle permet également de supporter de nouveaux environnements, de réduire les coûts d’exploitation et d’infrastructure et d’en faciliter l’usage« , indique le spécialiste des solutions de protection du patrimoine numérique professionnel. 

Les clients peuvent choisir une destination Cloud (AWS S3, Google Cloud Storage, Microsoft Azure, Swift…) pour stocker leurs sauvegardes.
Pour la sauvegarde des VM OpenStack, les VM créées dans ces environnements
virtualisés sont sauvegardées par Tina 2020 dans un ou plusieurs stockages cibles
(Cloud, bande, disque…). Il n’y a pas besoin d’installer des agents dans chaque VM, Tina 2020 s’occupant des sauvegardes incrémentales et des restaurations granulaires.

La fonction de sauvegarde O365 et OneDrive offreune protection intégrée des
messageries et des répertoires et fichiers OneDrive. Elle permet une restauration granulaire des objets (email, réunions, contacts, fichiers…).
Une nouvelle politique de gestion des mots de passe, une limitation des politiques de communication avec des outils de chiffrement ainsi que la mise à jour des dépendances logiciels tiers renforcent la sécurité.
L’utilisation d’API REST rend accessible toute l’interface Web à des développeurs. Elle permet de s’intégrer dans des workflows offrant la capacité à piloter et administrer le produit sans interface graphique.
Enfin, la solution supporte les processeurs ARM.

La solution est labellisée « Utilisée par les Armées Françaises » et France CyberSecurity ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here