Accueil Chiffrement Messagerie sécurisée : l’Etat remplace Whatsapp par Tchap

Messagerie sécurisée : l’Etat remplace Whatsapp par Tchap

(AFP) – L’Etat a commencé à déployer sa messagerie privée sécurisée, Tchap, destinée à remplacer Whatsapp ou Telegram pour les communications des agents des services de l’Etat ou du gouvernement, a indiqué mardi Nadi Bou Hanna, le directeur interministériel du numérique.

La messagerie vient d’être rendue disponible sur les magasins d’applications d’Apple et Google, a indiqué M. Bou Hanna. Conçue en collaboration avec New Vector, une startup franco-britannique, elle est « chiffrée de bout en bout« , et est hébergée sur des serveurs de l’Etat, a expliqué M. Bou Hanna. Lire notre article à ce sujet.
Elle est accessible aux personnes disposant d’une adresse mail professionnelle en .gouv ou assimilé.

« Tchap permet de discuter par messages à deux et en groupe, et de partager des fichiers comme toute messagerie instantanée, avec un annuaire intégré des agents utilisateurs, une utilisation simultanée sur plusieurs appareils, et un haut niveau de sécurité et de confidentialité des échanges privés », est-il écrit à propos de l’application sur Google Play

Visiophonie et téléphonie en plus

« Nous allons ajouter très rapidement la visiophonie et la téléphonie » sur cette application, a ajouté M. Bou Hanna. Le nom « Tchap » fait référence au télégraphe optique de Claude Chappe, mis en service sous la Révolution et qui fut utilisé jusqu’au milieu du XIXème siècle et à l’arrivée du télégraphe électrique.

L’application développée sur du code ouvert (open source) pourra être ponctuellement accessibles à des personnes extérieures aux services de l’Etat. Cela permettra la constitution de groupes de travail associant privé et public. L’Etat disposera également bientôt de son propre service de conférence vidéo, Jitsi, a précisé M. Bou Hanna.

Nadi Bou Hanna dirige depuis quelques mois la Dinsic (direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État), un service d’environ 145 personnes chargée de coordonner l’action des grandes administrations de l’Etat en matière d’informatique.

Lire notre article

Tchap, la messagerie sécurisée pour les fonctionnaires, avait un bug

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here