Accueil Cybersécurité Lyon veut devenir la capitale de la cybersécurité

Lyon veut devenir la capitale de la cybersécurité

La métropole de Lyon, qui accueille sur son sol des organisations policières prestigieuses comme Interpol, souhaite fédérer une filière économique autour de la sécurité.

« Nous avons mis le thème de la sécurité au centre de notre programme de développement économique », a affirmé David Kimelfeld, vice-président de la métropole chargé du développement économique, à l’issue d’une réunion rassemblant les principaux acteurs locaux du secteur.

D. Kimelfeld
David Kimelfeld, 1er vice-président de la Métropole de Lyon

 

« Nous travaillons aujourd’hui à fédérer cette filière et à mettre en lumière ses atouts », a ajouté M. Kimelfeld, cité dans un communiqué. La métropole estime que ce secteur représente actuellement plus de 26 300 emplois sur son sol et que le marché devrait croître de plus de 5% par an d’ici 2020.

Des acteurs importants déjà présents

Outre Interpol, le Grand Lyon héberge l’Ecole nationale supérieure de la police et le laboratoire de la police scientifique. La ville accueille également un évènement international dédié aux technologies de la sécurité: le forum Technology against Crime (forum TAC). La métropole relève aussi la présence sur son sol de nombreuses sociétés spécialisées dans les prestations de sécurité (matériels, logiciels et services).

Une des pistes les plus prometteuses serait la sécurité des systèmes industriels, la proche région de Lyon concentrant nombre d’installations « sensibles ».

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here