Accueil caméra IP Konica Minolta et Mobotix s’associent à AnyVision pour déployer la reconnaissance faciale...

Konica Minolta et Mobotix s’associent à AnyVision pour déployer la reconnaissance faciale sur les caméras IP

Konica Minolta et Mobotix, dont le groupe nippon détient le contrôle, ont noué un partenariat avec la startup AnyVision pour accélérer la diffusion de leurs solutions de reconnaissance visuelle.

Créée en 2015, la startup israélienne AnyVision assure que Better Tomorow, sa plateforme de reconnaissance visuelle des humains et des objets, est exploitée dans le monde par plus de 100 000 caméras qui indexent et analysent les informations grâce à l’IA et au deep learning. L’offre a séduit le centre d’innovation d’entreprise (BIC) de Konica Minolta Business Solutions et le fabricant allemand de caméra IP Mobotix, qui a cédé en 2016 65 % de ses actions au groupe japonais.

Les deux entreprises viennent d’annoncer un partenariat avec AnyVision dont la technologie sera directement embarquée dans les caméras Mobotix. L’intelligence déportée sur le matériel plutôt que sur des serveurs est un moyen pour les spécialistes de la vidéosurveillance de baisser les coûts de leurs offres. Cette nouvelle solution offrira un modèle concurrentiel de reconnaissance faciale en éliminant les frais coûteux des serveurs, en améliorant la confidentialité des données et en facilitant le déploiement, indique dans un communiqué Konica Minolta.

Une conformité au RGPD

A l’heure où s’élèvent des voix contre l’usage de la reconnaissance faciale, Konica Minolta estime que l’approche d’une gestion vidéo décentralisée évite la nécessité de partager régulièrement les visages des utilisateurs avec un serveur central, et permet aussi de protéger les informations et de les gérer de manière anonyme localement, en conformité avec le RGPD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here