Accueil Démat-Ged Konica Minolta cyberattaque le SI de ses multifonctions business hub

Konica Minolta cyberattaque le SI de ses multifonctions business hub

Konica Minolta a voulu prouver que ces multifonctions étaient bien protégées contre les cyberattaques. La société a engagé NTT DATA Services et NTT Security à cet effet…

A la demande du fabricant, NTT DATA Services et NTT Security ont menér plusieurs tentatives de piratage contre sa gamme de systèmes multifonctions business hub. Un test de sécurité pendant lequel des experts qualifiés ont essayé à plusieurs reprises d’accéder au système d’exploitation des multifonctions.

Ils ont notamment tenté d’accéder aux données stockées sur le disque dur et d’infiltrer le réseau en passant par les imprimantes, le port du fax et le lecteur USB. Résultat ? « Toutes les tentatives d’extraction de données ont échoué : la confidentialité des informations stockées est restée intacte« , se réjouit Konica Minolta dans un communiqué. « La validation de nos systèmes multifonctions par un expert en sécurité mondialement reconnu confirme que ces appareils sont bien protégés contre les attaques, y compris les tactiques les plus virulentes », précise Olaf Lorenz, directeur général de la division du marketing international de Konica Minolta Business Solutions Europe GmbH.

Konica Minolta a fourni aux ingénieurs un système multifonction et le code source de l’appareil afin que les tests d’intrusion puissent être réalisés de la manière la plus large et la plus offensive possible. Les tests se sont déroulés sur plusieurs semaines, pour un total d’environ 80 heures de tentatives de piratage de l’appareil.

C’est en juillet dernier que Konica Minolta a sorti sa dernière génération de système d’impression A4 noir et blanc.