Accueil Cybersécurité Intrusion dans le système informatique du Parlement australien

Intrusion dans le système informatique du Parlement australien

(AFP) – Le Parlement australien a révélé vendredi que la sécurité de son système informatique avait été compromise lors d’un « incident » dont la nature n’a pas été précisée, mais qui fait l’objet d’une enquête.

« A la suite d’un incident de sécurité sur le réseau informatique parlementaire, une série de mesures ont été prises pour protéger le réseau et ses utilisateurs », ont indiqué les autorités dans un communiqué. Des responsables du Parlement ont refusé de préciser la nature de cette intrusion, tout en précisant que rien dans l’immédiat ne laissait penser que des données auraient été compromises. « Nous n’avons aucune preuve qu’il s’agisse d’une tentative pour influencer le résultat du processus parlementaire ou pour influencer les processus électoraux et politiques », indique le communiqué.
« Notre réaction immédiate a été de sécuriser le réseau et de protéger les données et les utilisateurs. » Tous les mots de passe des parlementaires ont été changés par mesure de
précaution.

L’ASD et le Centre de cybersécurité australien enquêtent

L’Australian Signals Directorate (ASD), une agence du renseignement australien, a confirmé qu’il travaillait avec le Parlement pour faire face à cette attaque, ce qui laisse penser que des pirates informatiques expérimentés sont potentiellement impliqués.
La chaîne publique ABC rapporte de son côté que les services de renseignements tentent de déterminer si des puissances étrangères, notamment la Chine, pourraient être responsables de ce piratage. « L’ASD et le Centre de cybersécurité australien continueront de travailler avec (le Parlement) pour comprendre la portée totale de cette intrusion« , a
déclaré à l’AFP un porte-parole de l’ASD.