Accueil Cybersécurité Formation en cybersécurité : « Nos experts sont RSSI, consultants ou au service...

Formation en cybersécurité : « Nos experts sont RSSI, consultants ou au service de l’État », Hervé Schauer, HS2

Hervé Schauer a quitté Deloitte, qui avait racheté sa société HSC en 2014, et a monté une nouvelle société de formation inter-entreprise. Dans la cybersécurité, HS2, alias Hervé Schauer Sécurité, sera l’un des rares acteurs indépendants spécialisés en formation continue… Les formations débuteront en septembre. 8 questions à son fondateur.

Solutions Numériques : Quelle est votre offre ?

Hervé Schauer
Hervé Schauer arborant un polo au logo de sa nouvelle société lors de l’événement Hack In Paris le 29 juin

Hervé Schauer, HS2 : Elle adresse les domaines de la vie privée, le droit de la cybersécurité, la cybersécurité technique offensive, défensive et inforensique, la cybersécurité organisationnelle notamment avec les normes ISO27001, la gestion des risques et la continuité d’activité. Ce que j’appelle les formations juridiques sont les formations en droit de la cybersécurité (droit de cybersécurité, sécurité Cloud) et de la vie privée (formation DPO / Privacy Implementer, RGPD, PIA). Ma formation sur l’homologation de sécurité qui couvre la problématique de la LPM et des OIV, etc, je la classe dans les formations en cybersécurité organisationnelle : ce sont les mêmes formateurs qu’avant, anciens HSC [NRLR : l’ancienne société d’Hervé Schauer], ayant rejoint une agence de l’Etat.

S.N : Allez-vous proposer des certifications ?

H.S. : Notre objectif est de développer des certifications qui répondent aux attentes des stagiaires comme des employeurs, en proposant nos propres certifications HS2, là où c’est nécessaire, et de travailler à la fois avec des organismes de certification indépendants, comme ceux avec lesquels je collaborais à l’instar d’ISC2 (CISSP, CCSP) et LSTI (ISO27001 Lead Implementer et Lead Auditor), ou que je proposais teI SACA (CISA), tout en étudiant la possibilité de proposer à nos clients de tenter les certifications d’autres organismes.

S.N. : Quelle est votre politique tarifaire ?

H.S. : Dans la lignée de notre politique précédente, nous proposons des tarifs raisonnables afin de ne pas avoir de négociation de la part des services formation, avec un tarif dégressif lorsque le même client inscrit plusieurs stagiaires.

S.N. : Combien de collaborateurs dans votre nouvelle société ?

H.S. : HS2 n’a pas l’intention d’avoir beaucoup de salariés. La société étant orientée sur la formation continue inter-entreprises, elle fait appel à des experts qui sont en poste par ailleurs. Ils sont par exemple RSSI ou au service du RSSI, ou bien consultants, ou encore au service de l’État. Les experts en cybersécurité sont recherchés, donc très occupés. Chez HSC, ils partageaient leur expérience de temps en temps en dispensant les formations, le principe reste le même. La seule différence est qu’ils ne sont plus regroupés chez HSC. Ils sont disséminés dans d’autres entreprises ou organismes et dispensent les formations chez HS2.

SN : Ce sont ceux de Deloitte avec lesquels vous êtes parti ?

H.S. : Les formateurs demeurent en effet majoritairement les mêmes, beaucoup d’entre eux étaient déjà dans d’autres entreprises, et intervenaient déjà en formation avec une autorisation de cumul de la part de leur employeur principal. Je profite cependant de la création d’HS2 et des sollicitations que j’ai reçues pour sélectionner quelques formateurs nouveaux, qui n’ont jamais étés consultants chez HSC, aussi bien sur des aspects techniques que dans le domaine juridique (consultants et avocats).

S.N. : Combien de société indépendantes en formation continue sur la sécurité existe-t-il encore en France ?

H.S. : A mon grand regret il ne n’en reste vraiment plus beaucoup, comme Sekoia, depuis que Sysdream a été racheté par la filiale de télécommunications d’Aéroports de Paris [NDLR : Hub One], eux-mêmes en cours de privatisation.

S.N. : Quels sont vos atouts pour réussir ?

H.S. : Nos atouts sont notre qualité, nos instructeurs expérimentés qui dispensent les formations à plusieurs en partageant leur expérience pratique, ou encore notre passion du métier et mon objectif qui est de contribuer à l’avancée de la vie privée, lde a cybersécurité et de la continuité d’activité.
Nous avons aussi l’expérience du métier de la formation inter-entreprises sur le marché francophone. Je pense que la majorité des formations vendues par les grands catalogues sont vendues aux services formation et aux acheteurs, l’atout des indépendants spécialisés comme HS2 est que nous vendons majoritairement nos formations à nos stagiaires, c’est-à-dire que le client est la personne qui vient en formation.

HS2 a été créée le 20 juin, et annoncée le 26 juin, il est évidemment trop tôt pour avoir des clients. Notre catalogue sera publié à la rentrée. Je profite de cette interview pour remercier vivement les centaines de messages de soutien que j’ai reçus via les réseaux sociaux de la part des anciens stagiaires.

S.N. : Comment avez-vous financé votre entreprise ? Et de quelles aides pouvez-vous bénéficier ?

H.S. : Moi-même, sans faire appel à un financement extérieur, afin de ne pas avoir d’autre actionnaire à qui devoir expliquer ma stratégie ou rendre des comptes dès le départ.
Nous allons regarder pour les aides financières, que ce soit en rapport avec ma situation de chômeur ou les réductions parfois accordées aux jeunes pousses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here