Accueil Cybersécurité Etude – Moins de malwares, mais un record de nouvelles variantes pour...

Etude – Moins de malwares, mais un record de nouvelles variantes pour les 6 premiers mois de l’année

Si les attaques de logiciels malveillants baissent dans le monde, les variantes de logiciels malveillants « jamais vues auparavant » augmentent nettement, selon un rapport de SonicWall portant sur le premier semestre 2020. Il faut noter aussi une recrudescence de celles des ransomwares et des fichiers Microsoft Office malveillants. 

Au cours du premier semestre 2020, les attaques mondiales de logiciels malveillants sont passées de 4,8 milliards à 3,2 milliards (-24 %) par rapport à la même période en 2019, une baisse amorcée en novembre dernier. Moins de malwares au global, certes, mais des ransomwares en augmentation de 20 %, soit 121,4 millions d’attaques à l’échelle mondiale, dont 79,9 millions (+ 109%) pour les seuls États-Unis.

Autre préoccupation selon SonicWall, l’augmentation de 176 % des attaques de logiciels malveillants déguisés en fichiers Microsoft Office. Ces derniers et les PDF constituent à eux deux 33 % (22 % pour les premiers et 11 % pour les seconds) de tous les logiciels malveillants nouvellement identifiés en 2020.

Record de nouveaux malwares

Les chercheurs de SonicWall, avec leur technologie Real-Time Deep Memory Inspection (RTDMI), ont identifié au total un record de 120 910 variantes de logiciels malveillants « jamais vues auparavant », ce qui représente une augmentation de 63 %. Méfiance donc, les cybercriminels utilisent moins les variantes de malwares connus pour en écrire de nouveaux.

Les attaques sur les ports autres que ceux affectés par défaut reprennent de la vigueur durant ce semestre. Dans l’ensemble, 23 % en moyenne des attaques ont eu lieu sur des ports « non standard  » – le pourcentage le plus élevée depuis que SonicWall a commencé à suivre ce vecteur d’attaque en 2018. En envoyant des logiciels malveillants sur ces ports, les assaillants peuvent contourner les technologies de pare-feu traditionnelles, garantissant ainsi un succès accru pour les charges utiles. Deux records mensuels ont été établis : en février (+ 26 %) et mai (+ 30%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here