Accueil Cybersécurité En live FIC 2020 : Oracle veut démocratiser les outils de sécurisation...

En live FIC 2020 : Oracle veut démocratiser les outils de sécurisation des bases de données

Le risque de fuite de données est une épée de Damoclès qui pèse sur toutes les entreprises, même les plus grosses. Pour aider les entreprises à mieux protéger leurs bases de données Oracle propose un outil gratuit qui vise très large, Oracle Data Safe.

Présent pour la première fois sur le FIC, Oracle est loin d’être un nouveau venu dans le monde de la cybersécurité, avec notamment des solutions de gestion des identités (Oracle Identify & Access Management), Oracle Cloud Access Security Broker Cloud Service ou encore Oracle Database Security.
C’est l’offre Data Safe que l’éditeur californien a choisi de mettre en avant, une solution Cloud gratuite qui vise à améliorer la sécurité des bases de données Oracle dans le Cloud. « Data Safe est amenée à devenir la console de sécurité pour l’ensemble des données Oracle » indique à Solutions Numériques Hakim Loumi, Product Manager chez Oracle France.

Audit, filtrage SQL et Data Masking

Cette solution assure des fonctions d’audit, le filtrage de requêtes SQL pour contrer les attaques par injection SQL ainsi qu’une fonction de Data Masking afin de masquer les données sur les systèmes de production. L’offre ne fonctionne que sur le Cloud et est provisionnée automatiquement pour les utilisateurs de la base de données Oracle dans le Cloud ou d’une appliance Exadata CS dans le Cloud.
Cependant l’éditeur travaille déjà sur une version on-premise, l’outil étant amené à prendre de plus en plus d’ampleur dans la gamme d’outils de sécurité d’Oracle. « L’outil se distingue d’autres solutions de sécurité par sa grande facilité d’usage : il se paramètre en quelques clics, offres des rapports visuels simples à appréhender, il n’impose pas le déploiement d’agents sur les serveurs, c’est une solution clefs en main mise à disposition dès que vous provisionnez une base Oracle dans le Cloud. » De la même manière qu’Oracle Key Vault peut gérer des clés pour les services Oracle Cloud mais aussi AWS et Microsoft Azure, Data Safe devrait suivre la même trajectoire, même si l’éditeur ne s’est pas encore engagé sur une date de disponibilité de cette déclinaison multi-Cloud ou même sur l’éventuel support d’autres bases de données par cet outil.

Démocratiser les outils de sécurité

Hakim Loumi résume la stratégie d’Oracle vis-à-vis de cet offre : « Nous voulons démocratiser les outils de sécurité pour les bases de données et nous voulons que de tels outils ne soient plus facultatifs, qu’ils ne soient plus une option réservée à une élite de spécialistes. La sécurité des données doit être un vrai sujet pour toutes les entreprises et nous, en tant qu’hébergeurs, nous nous devons d’offrir à nos clients un moyen de sécuriser leurs données. » L’expert Oracle l’assure, l’outil n’est pas réservé aux seuls DBA Oracle mais se destine aussi aux RSSI ou même à des personnes qui n’ont pas de compétences avancées en cybersécurité.
 

 

Auteur : Alain Clapaud

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here