Accueil Cybersécurité Doctolib adopte le chiffrement de bout en bout

Doctolib adopte le chiffrement de bout en bout

Doctolib a annoncé le vendredi 19 juin qu’il adoptait le chiffrement de bout en bout pour sécuriser les données de santé de ses utilisateurs.

Jusqu’à présent, les données personnelles de santé des utilisateurs de Doctolib étaient chiffrées à deux niveaux, en transit et au repos. Le leader français de la téléconsultation indique avoir travaillé pendant 2 ans avec Tanker, une entreprise technologique française spécialisée dans la sécurisation des données, pour ce chiffrement de bout en bout. « Cette technologie rend rigoureusement impossible à toute autre personne d’accéder à ces données, y compris dans les opérations d’assistance ou de maintenance« , a indiqué la plateforme dans un communiqué.

Doctolib, créé en 2013, dit employer 1 400 salariés et possède deux sièges sociaux, à Paris et à Berlin. Il va ouvrir cet été son second site français à Nantes, avec 500 emplois à la clé d’ici à trois ans.
Celui qui était déjà un géant de la prise de rendez-vous médical en ligne avait officialisé à la fin septembre 2018 son entrée sur le marché de la téléconsultation. Doctolib en a largement profiter pendant le confinement. Au 26 mars, soit 10 jours après le confinement, le nombre de rendez-vous pris en consultation vidéo sur sa plateforme était multiplié par 100. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here