Accueil Cybersécurité Assises de la sécurité – « Bientôt une certification de prestataire de détection...

Assises de la sécurité – « Bientôt une certification de prestataire de détection d’incident », Guillaume Poupard

Tradition désormais immuable des Assises de la sécurité, qui ont débuté le 10 octobre, le directeur général de l’ANSSI Guillaume Poupard a lancé ces trois journées de conférences par un discours porté sur l’offensive. Les entreprises connaissent maintenant les menaces, elles doivent désormais franchir une nouvelle étape et aller vers la détection des incidents.

L’édition 2018 des Assises de la Sécurité ouvre ses portes aujourd’hui à Monaco et c’est comme à l’habitude Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI, qui a animé la conférence d’ouverture du rendez-vous d’automne de la cybersécurité sur le thème de l’anticipation des menaces pour ne plus subir. On sait que l’ANSSI, outre son action en termes d’audit, intervient auprès IOV en cas d’attaque majeure et le directeur général souhaite maintenant aller au-delà et les aider à anticiper ces attaques. « On le sait, il n’y a pas de sécurité à 100 % donc ce qu’il faut c’est une sécurité à bon niveau, qui s’appuie sur une bonne analyse de risque et être capable de détecter très vite si les choses ne sont pas normales. Mettre en place des systèmes de détection est absolument essentiel. Nous travaillons avec les industriels du secteur afin de mettre en place une certification de prestataire de détection d’incident de sécurité dont on a absolument besoin. Ce référentiel sera effectif en fin d’année ou au début de l’année prochaine. »

Autre chantier ouvert par l’ANSSI, la certification de sondes de détection d’incidents. « Il est encore un peu tôt pour en parler, mais nous aurons deux sondes de détection qui seront qualifiées d’ici à la fin de l’année, celle de Thales et celle de Gatewatcher. On a aujourd’hui besoin de ces outils qui vont nous permettre de compléter les systèmes de détection, le tout servi par des prestataires qualifiés. » Le DG de l’ANSSI a en outre révélé travailler à la mise en place de capacités de détection comme la loi en autorise désormais l’agence qui va traquer les pirates informatiques aux côtés des entreprises.

Succès confirmé pour les Assises de la sécurité

Tous les participants aux Assises n’ont pu assister à la présentation de Guillaume Poupard, faute de place, preuve du succès encore renouvelé de l’événement monégasque. Avec 165 exposants et 170 conférences organisées sur les 3 jours, les Assises ont fait le plein de fournisseurs, preuve à la fois du dynamisme du secteur, mais aussi de sa grande diversité : éditeurs de protection endpoint, de firewalls Next-Gen, d’outils de Threat Intelligence jusqu’au dispositifs d’authentification forte via mobiles, en passant par les SIEM et les prestataires de services qui ont fait le voyage vers Monaco, cette diversité témoigne aussi d’un secteur qui n’est pas encore concentré sur quelques acteurs.

Parmi les moments forts de cette édition 2018, la keynote de Marc van Zadelhoff, General Manager d’IBM Security, une activité d’IBM qui représente aujourd’hui plus de 8 000 employés pour un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars. Les journées suivantes verront Mike DeCesare, l’ex-patron d’Intel Security et aujourd’hui CEO de Forescout, et Nico Fischbach, CTO de Forcepoint, monter sur scène ainsi que l’emblématique Chief Research Officer de F-Secure, Mikko Hypponen. Il y sera bien évidement question de la place de la cybersécurité dans la transformation numérique des entreprises, à l’heure de l’intelligence artificielle, de l’automatisation des process et de l’essor du collaboratif dans les échanges.

 

 

Auteur : Alain Clapaud

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here