Accueil Sécurité « Plus de 85 000 nouveaux utilisateurs par jour », Pascal Colin, Docusign

« Plus de 85 000 nouveaux utilisateurs par jour », Pascal Colin, Docusign

Le marché de la signature électronique est très convoité. Les deux gros acteurs, sur l’hexagone sont Docapost et DocuSign, tandis que plusieurs spécialistes, de plus petite taille, s’imposent également. L’arrivée d’Adobe Sign, avec la force de frappe de l’éditeur, va-t-elle changer la donne? Voir Information.

Le 2 novembre 2015, DocuSign France rachetait la division « Trusted Documents & Transactions » d’OpenTrust, l’activité de signature électronique que les 2 sociétés exploitaient ensemble.

Pascal Colin, dirigeant d’Open Trust, quittait cette dernière pour prendre la tête de la nouvelle entité. Huit mois après, quel est le premier bilan de la société ?

85 millions d’utilisateurs dans le monde !

Pascal Colin, est très confiant. Il est vrai que les chiffres mondiaux de DocuSign donne le vertige : plus de 225 000 entreprises clientes et 85 millions d’utilisateurs ! Et la croissance impressionne : chaque jour, plus de 85 000 nouveaux utilisateurs rejoignent le réseau mondial DocuSign !

Un boulevard s’ouvre : « Le Règlement européen eIDAS (sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques Ndlr) change la donne, explique Pascal Colin. Pour la première fois, la signature électronique va être reconnue. Une centaine de grands comptes ont migré chez Docusign. Notre croissance est de 100% par an. ».

NB: L’attachée de presse de l’éditeur nous a contacté pour nous demander de préciser que cette croissance est de 125% au niveau mondial.

pascal-colin

Nous sommes tiers de confiance

Pascal Colin, qui a fait ses armes chez Thalès, safran, Airbus, avant de rejoindre Keynectis rebaptisé OpenTrust, se défend contre les critiques concernant la nationalité américaine de DocuSign : « Nos arguments sont clairs : premièrement, nous sommes certifiés tiers de confiance. Deuxièmement, nous avons 3 datacenters en Europe, dont 1 à Paris (les 2 autres sont à Francfort et Amsterdam). D’ailleurs, l’important est le lieu où sont stockées les données. Le client le décide, elles peuvent être domiciliées en France, s’il l’exige.  Troisièmement, notre technologie, nos process ont été audités. Quatrièmement, les transactions sont chiffrées de bout en bout, et je garantis à mes clients qu’aucune autorité étrangère ne pourrait accéder à leurs données. Il existe aussi l’option de l’appliance de sécurité, hébergée chez le client »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here