Accueil E-commerce Retour au bureau et confiance des clients : deux dispositifs d’enquête gratuits...

Retour au bureau et confiance des clients : deux dispositifs d’enquête gratuits chez Qualtrics

Les dispositifs d’enquêtes « Pulse Retour au Travail » et « Confiance Clients » sont des solutions gratuites pour aider les organisations à comprendre les attentes, les inquiétudes et les sentiments des collaborateurs et des clients lors des prises de décisions critiques de réouverture des bureaux et des entreprises
 
Qualtrics, un spécialiste de l’expérience client, met à disposition le dispositif d’enquête Pulse Retour au Travail, une solution automatisée pour permettre aux dirigeants d’écouter en continu, de comprendre et d’agir en faveur des besoins en santé et en sécurité de leurs salariés pour qu’ils puissent retourner au bureau en toute confiance. L’enquête Pulse Confiance Clients Covid-19 est, de son côté, est conçue pour aider les entreprises à à comprendre les attentes et préférences des clients et à prendre les mesures utiles pour construire un lien de confiance. 
 
Alors que nous continuons le combat contre le Covid-19, tous les gouvernements et les dirigeants d’entreprises essaient de comprendre deux choses : comment maintenir les collaborateurs en sécurité et en bonne santé et vers quelles informations ils peuvent se tourner pour prendre les bonnes décisions en matière de réouverture”, explique Ryan Smith, co-fondateur et PDG de Qualtrics. “La difficulté réside dans le fait que tout le monde s’est appuyé sur les mêmes données opérationnelles (taux de contamination, d’hospitalisation, nombre de test par tête…) pour prendre leurs décisions, sans avoir de données expérientielles pour comprendre comment les gens se sentent. Si les entreprises ouvrent à nouveau leurs bureaux, les gens reviendront-ils au travail ? Si les commerces reprennent leur activité, les clients seront-ils assez à l’aise pour revenir ? Ces nouvelles solutions aident les organisations à connaître les besoins exprimés pour retourner au travail, faire du shopping ou aller manger au restaurant, mais ce n’est pas suffisant pour rouvrir. Il faut le faire de la bonne façon et cela veut dire comprendre ce que les gens ressentent et ce qu’on peut faire pour instiller la confiance dans la réouverture et le maintien de la santé et de la sûreté. »