Accueil Cybercriminalité Réseaux sociaux : 600 nouveaux comptes frauduleux chaque mois

Réseaux sociaux : 600 nouveaux comptes frauduleux chaque mois

Réseaux sociaux
Formation aux réseaux sociaux

Alors que les dépenses publicitaires des entreprises sur les réseaux sociaux devraient atteindre 35,98 milliards de dollars en 2017, soit une augmentation de près de 50 % par rapport au total enregistré en 2015, le rapport Brand Fraud Report de Proofpoint, consacré à la fraude aux marques sur les réseaux sociaux, relève une nette augmentation de faux comptes au dernier trimestre.

A travers ces comptes frauduleux, des criminels peuvent s’approprier toutes sortes d’informations personnelles : identifiants bancaires, numéros de carte de crédit, voire de sécurité sociale. Quels que soient leurs méthodes ou leurs objectifs, de tels comptes frauduleux portent préjudice à une marque et à ses clients.

Dans son étude, qui porte sur la période d’avril à juin 2016, Proofpoint a sélectionné 10 grandes marques de différents secteurs, qui sont des leaders dans leur domaine et entretiennent une présence active sur les réseaux sociaux, avec en moyenne 33,7 millions d’abonnés sur les grandes plates-formes que sont Facebook, Twitter, YouTube et Instagram. En s’appuyant sur sa masse de données clients ainsi sur l’analyse approfondie de près de 5000 comptes liés à ces 10 marques, l’éditeur constate une recrudescence de la fraude sur les réseaux sociaux.

19 % de comptes frauduleux

Il a détecté près de 600 nouveaux comptes frauduleux chaque mois. Sur les 4 840 comptes associés sur les réseaux sociaux aux 10 grandes marques, 19 % étaient frauduleux. Sur les 902 comptes frauduleux associés aux 10 grandes marques, près de 30 % affichaient des escroqueries ou des offres de produits ou services contrefaits.

4 % des comptes frauduleux associés aux 10 grandes marques ont une ou plusieurs des motivations suivantes : phishing en quête d’informations personnelles, malware, protestation, parodie. Enfin, les offres de contrefaçon représentent 11 % des comptes frauduleux associés aux 10 grandes marques.

L’éditeur souligne que le phishing est la menace en plus forte progression sur les réseaux sociaux : il a observé une augmentation de 150 % cette année par rapport à la même période en 2015.

Marques étudiées : BMW, Capital One, Chanel, Amazon, DirecTV, Nike, Samsung, Shell, Sony, Starbucks