Accueil Livre blanc Protection des données et risques juridiques

Protection des données et risques juridiques

Check Point Software publie un Livre Blanc sur la protection des données et les risques juridiques en collaboration avec Maître Isabelle Renard (Cabinet Racine), Maître Olivier Iteanu (cabinet Iteanu) et Olivier Pantaléo (Président de Provadys et de Majj)

L'information est au cœur de l’entreprise. Elle est capitale pour son activité. Avec l’avènement d’Internet, et la multiplication des réseaux et périphériques communicants, les échanges d’informations croissent de façon exponentielle. Depuis quelques années, cette vie numérique s’est organisée autour des différents acteurs de l’entreprise : collaborateurs (également utilisateurs des nouvelles technologies dans leur cadre privé), partenaires, fournisseurs, exploitants… Tous communiquent et partagent des données souvent sensibles.

Internet est utilisé comme principal «réseau local» dans de nombreuses entreprises – ce qui inévitablement expose leurs données à de nombreux risques, comme le vol, piratage, détournement, utilisation frauduleuse, etc. Le catalogue des menaces initiées par les cyber-criminels est hélas à la hauteur des profits générés: impressionnant. L’information est devenue source de convoitise. Et pour cause : un fichier clients, un bilan, des données personnelles ou encore des données relatives à un savoir-faire se monnaient aisément et chers sur le «marché souterrain».

L’entreprise se doit de protéger ses données. Elle y est contrainte par un cadre législatif qui s’est étendu à toute l’Europe.

La Loi «Informatique et Libertés» de 1978 impose que les organismes mettant en œuvre des traitements ou disposant de fichiers de données en garantissent la sécurité. Par sécurité des données, on entend l’ensemble des «précautions utiles, au regard de la nature des données et des risques présentés par le traitement», pour notamment, «empêcher que les données soient déformées, endommagées, ou que des tiers non-autorisés y aient accès.» (Art.34 loi IL).

Cette sécurité se conçoit pour l’ensemble des processus relatifs à ces données, qu’il s’agisse de leur création, leur utilisation, leur sauvegarde, leur archivage ou leur destruction, et concerne leur confidentialité, leur intégrité, leur authenticité et leur disponibilité. L’objectif de ce Livre Blanc est triple :

•Sensibiliser les entreprises sur l’impérieuse nécessité de protéger leurs données.

•Rappeler les principales réglementations en vigueur.

•Indiquer aux dirigeants et responsables de la sécurité les bonnes pratiques à suivre et les solutions à adopter pour renforcer la protection de leur système d’information, tout en restant en conformité avec les textes de Lois.

Pour tout savoir sur la protection des données et les risques juridiques, télécharger le livre blanc.

Frédéric Mazué