Accueil Etudes Protection des données dans le Cloud : santé et finance en avance

Protection des données dans le Cloud : santé et finance en avance

Le nouveau rapport mondial de CipherCloud sur la sécurité des données dans le Cloud montre que la santé et la finance sont les secteurs les plus matures dans le domaine.

« Global Cloud data security report » : le denier rapport en date de CipherCloud, spécialiste de la protection Cloud qui a ouvert en février des bureaux parisiens, indique que malgré l’adoption du nuage de plus en plus forte, la protection des données demeure encore un frein pour les entreprises.

Ce sont les secteurs de la santé et ceux de la banque-finance qui sont le plus matures dans la protection des données dans le Cloud. A eux deux, ils représentent 63 % des organisations (respectivement 38 % et 25 %), qui ont mis en place une stratégie de diminution des risques liés aux données dans le Cloud. Viennent ensuite les télécommunications (16 %) et les gouvernements (9 %)

On retiendra également de cette étude que le chiffrement des données reste le premier mécanisme de protection utilisé par les entreprises (à 81 %). Le reste va à la tokenization (19 %), système différent du chiffrement permettant de remplacer une donnée par une autre donnée (le paiement mobile ApplePay par exemple utilise ce moyen). Sur la zone EMEA, les chifffres s’établissent à 78 % pour le cryptage et à 22 % pour la tokénization.

Juliette Paoli