Accueil Stratégie/Business Proservia rachète IBM Delivery Services

Proservia rachète IBM Delivery Services

L’ESN Proservia, filiale de ManpowerGroup depuis 2011, a annoncé l'acquisition de la société IBM Delivery Services. Stéphane Clément, président directeur général de Proservia, nous en dit un peu plus.

« Depuis le 1er novembre, IBM Delivery Services s’appelle Proservia Delivery Services et l’ensemble des collaborateurs de la société, soit 120 employés, ont d’ores et déjà intégré Proservia, nous confie Stéphane Clément, président directeur général de Proservia. Comme pour toutes les acquisitions de Proservia, tout le monde reste à bord. Nous avons une croissance organique supérieure à 10 points chaque année depuis 3 ans, il n’y a jamais eu de licenciements. »  Spécialisé dans l'infrastructure management et le support aux utilisateurs et présent régionalement au travers de 16 agences et de 2 centres de services localisés à Niort pour le support aux infrastructures et à Rennes pour support aux utilisateurs, Proservia a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 60 M€ et compte désormais 1 600 collaborateurs.

Devenir le leader du support utilisateur

Proservia vient chercher auprès d’IBM Delivery Services des compétences dans le support de proximité : installation de matériel informatique, mises à jour, maintenance, déploiement, etc. Un environnement du poste de travail qui a considérablement évolué, du smartphone à la tablette, en passant par le PC fixe, le portable, l’imprimante, les serveurs et postes virtuels… « Notre métier, c’est de devenir le leader en France de ceux qui apportent le support aux utilisateurs de tous ces devices, où qu’ils soient, à n’importe quel moment et sur n’importe quel matériel et choix technologique. Pour Proservia, cette opération s'inscrit donc dans la continuité de son projet stratégique : « Ce qui nous intéresse c’est l’usage, c’est servir l’utilisateur pour qu’il utilise au mieux l’ensemble de son système d’information au travers de ces devices. Cette intégration va nous permettre d'être plus proche encore des attentes des entreprises et de les accompagner dans leur défis digitaux », conclut Stéphane Clément.

La transaction prend la forme d'une cession totale des titres de la société IBM Delivery Services, dont le montant n’a pas été communiqué, et la signature d'un contrat de services avec IBM France, sur une durée de 5 ans concernant les gestes de proximité, le support aux postes de travail et aux utilisateurs finaux.

 

Juliette Paoli