Accueil Stratégie/Business Prologue et O2i : rapprochement amical après une guéguerre de plusieurs mois

Prologue et O2i : rapprochement amical après une guéguerre de plusieurs mois

Rapprochement Prologue-O2i
Rapprochement entre Prologue-O2i

Après des mois de guéguerre entre Prologue et O2i, les directions ont finalement choisi un rapprochement amical.

En février 2015, O2i, connu en particulier pour ses activités de formation, réaffirmait plus que vigoureusement son opposition à l’offre public d’échange (OPE) de Prologue, éditeur et intégrateur de solutions informatiques, déposée en décembre 2014. « L’offre surévalue de manière manifeste et significative la valeur de Prologue » indiquait alors son conseil d’administration, elle ne démontre « aucune complémentarité ni synergie entre les deux activités » permettant d’anticiper une création de valeur consécutive à leur rapprochement, et « présente un risque grave pour les salariés d’O2i », susceptible d’être destructeur de valeur pour la société et pour ses actionnaires. En outre, indiquait O2i, elle n’offre aucune garantie quant à la stabilité de l’actionnariat et du management du nouvel ensemble.

Les directions de Prologue et O2i ont finalement choisi de favoriser le rapprochement amical de leurs deux groupes « afin de permettre à chacun de renforcer ses capacités de développement », indique un communiqué commun. « Dans ce cadre, Prologue pourra apporter à O2i les moyens financiers nécessaires pour développer sa plateforme logicielle Addict (voir notre article) et consolider sa position de n°2 français du marché de la formation en pleine phase de concentration. Prologue apportera également son ouverture internationale en Espagne, en Amérique latine et aux Etats-Unis ainsi que son expérience en matière de Cloud. »

L’objectif du nouvel ensemble est de dépasser les 100 M€ de chiffres d’affaires consolidé dans les 5 ans avec une marge opérationnelle supérieure à 6 %.

Une gouvernance commune

D’un point de vue capitalistique, Financière Olano, détenue majoritairement para Jean-Marc Olano actuel PDG d’O2i, et Prologue ont souhaité concrétiser ce rapprochement par la création d’une structure commune qui détiendra 15% du capital du groupe O2i et 3,3% du capital de Prologue.

Il a été décidé une gouvernance commune au sein d’O2i : à Georges Seban, PDG de Prologue, la présidence du conseil d’administration, à Jean-Thomas Olano la direction générale. « Les discussions ont été rudes mais nous avons trouvé un accord qui permettra à O2i de déployer son projet avec les moyens financiers et la stabilité actionnariale dont il a besoin. Cet accord va permettre d’optimiser la création de valeur pour nos actionnaires et pour nos salariés », indique Jean-Thomas Olano.

Juliette Paoli