Accueil ERP Progiciels dédiés et ERP : vrai débat ou jeu de mots ?

Progiciels dédiés et ERP : vrai débat ou jeu de mots ?

La controverse fait rage depuis l'origine des ERP : un progiciel de gestion intégré peut-il prendre en compte l'intégralité des métiers d'une entreprise ou les progiciels dédiés répondent-ils mieux aux besoins de ses diverses activités ? Le CXP et la DFCG viennent d'organiser à ce sujet une rencontre réunissant des utilisateurs et des éditeurs.

Une société qui repense son système d'information fait des choix qui répondent autant aux besoins communs qu'aux besoins spécifiques de ses métiers. La tentation de mettre en place un ERP englobant la totalité des problématiques autour d'une base de données commune se heurte à la spécificité de certains domaines, mieux couverts par des solutions spécialisées. D'où la question posée par une rencontre organisée par la DFCG (association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion) et le CXP : « Avec l'évolution de l'ERP, reste-t-il une place aux best of breed ?« 

Et pourtant, les ERP ont beaucoup évolué, note Patrick Rahali, analyste senior au CXP, en introduction à cette rencontre. Successeurs des ERP des années 90 qui ambitionnaient de prendre en compte toute la structure du système d'information pour le simplifier, les ERP étendus, souvent basés sur une architecture SOA, orientée vers les services, procurent une bien meilleure interopérabilité et offrent des possibilités d'accès à distance. Tous les ERP actuels peuvent s'interconnecter avec des applications dédiées couvrant des domaines complémentaires : on les appelle souvent « best-of-breed » ou encore progiciels dédiés. L'étape suivante sera celle de la montée en puissance des réseaux sociaux et du temps réel.

PI Electronique

PI Electronique, PME de 130 personnes fabriquant des systèmes d'encaissement pour la restauration, a fait des choix structurants en 2005-2006 en installant à la fois un ERP et un progiciel dédié pour la mobilité. « L'objectif était à la fois d'améliorer le service rendu aux clients et de faciliter le travail en interne grâce à une remontée des informations du terrain à partir de terminaux mobiles« , explique Alain Delaye, DAF-RH de PI Electronique. Utilisatrice des produits Sage depuis 15 ans, la société a choisi Sage X3, ce qui lui a permis d'améliorer les processus et la structure de son système d'information. Mais Sage X3 ne répondait pas à tous les besoins : en particulier, il ne comportait pas à l'époque de mobilité intégrée. Un progiciel dédié a donc été sélectionné pour cette fonction. « Heureusement, Sage X3 est adaptable et peut gérer l'interconnexion avec d'autres applications« , se félicite Alain Delaye. « GFI, notre intégrateur, a mis en place des 'triggers' et des Web services pour accéder à l'application mobile.« 

René Béretz

Suite et article complet sur erp-infos.com

Rene Béretz