Accueil Métiers - Business OVH pose la première brique de son futur datacentre au Québec

OVH pose la première brique de son futur datacentre au Québec

C'est sur une partie de l'ancienne zone industrielle de l’aluminier international Rio Tinto Alcan appartenant à la Ville de Beauharnois (Quebec) qu'OVH démarre les travaux de son premier datacentre sur le continent nord-américain.

Un datacentre écologique de quelque 360 000 serveurs
Soucieuse de réduire les coûts de fonctionnement de ses équipements, tout en limitant son impact sur l'environnement, OVH a toujours mobilisé ses équipes sur la recherche de solutions écologiques.

Ainsi en 2003, l’hébergeur mettait au point un procédé innovant de refroidissement liquide de ses serveurs (watercooling). Dans la continuité de ses recherches, OVH.com inaugurait en 2011 un tout nouveau datacentre situé à côté de son siège social européen, Roubaix 4. Ce centre de données qui élimine totalement la climatisation au profit de la ventilation, moins énergivore affiche un PUE de 1,10, des innovations qui permettent aux clients d’OVH.com de toujours bénéficier des tarifs les plus bas.

Basé sur ce modèle, le futur datacentre d’OVH.com, dont la construction a commencé à Beauharnois (QC) début 2012, accueillera à terme 360 000 serveurs : une capacité sans précédent pour l’hébergeur, dont l’ensemble du parc informatique déployé en France totalise aujourd’hui 100 000 serveurs.
OVH.com a déjà démarré sa campagne de recrutement sur le sol canadien. Des centaines d’emplois seront créés sur le site de Beauharnois, mais aussi dans les bureaux montréalais de l’hébergeur. Des prestataires locaux profitent déjà de cette implantation.

Ce datacentre au Québec représente une première étape majeure du rayonnement de l’entreprise française sur le marché nord-américain.

Frédéric Mazué