Accueil Formation OVH met le cloud au programme des formations du numérique

OVH met le cloud au programme des formations du numérique

OVH.com, spécialiste de l'hébergement Internet, renforce sa synergie avec les écoles et universités avec son programme « Cloud at School ».

Initié avec l’Université Lille 1 puis avec l’ISEN Brest, ce programme « Cloud at School » est à destination des cursus en informatique. « Le cloud est un enjeu majeur pour la société française ; il impacte tout l’écosystème économique. En moins de 5 ans il est devenu incontournable et nous sommes convaincus que cette révolution technologique n’en est qu’à ses débuts. Nous voulons donc permettre à la nouvelle génération d’étudiants de se former à ces technologies qui sont à la fois source d’emplois et d’innovations », explique Adélaïde Moulière, responsable du projet.

Une formation en situation réelle

Mise à disposition de ressources numériques, fourniture de projets d’études et contribution au contenu des formations sont parmi les points forts du partenariat mis en place par l’hébergeur. Les étudiants pourront travailler en situation réelle avec des produits et services cloud de dernière génération. Ils pourront en outre s’impliquer dans des projets professionnels réels, notamment des développements d’applications, encadrés par les experts d’OVH. Ces derniers contribueront également en proposant des conférences ou des ateliers afin de partager leurs savoir-faire et leur expérience du terrain.

De manière plus classique, OVH favorisera l’insertion professionnelle des futurs diplômés avec des offres d’emplois et de stages afin d’accompagner les projets professionnels des étudiants tout au long de l’année.

Douze écoles seront partenaires d’OVH dès la rentrée de septembre 2014. Parmi elles, l’ISEN Brest et Lille, CPE Lyon ou encore l’INSA Toulouse et Lyon. « Nous visons un déploiement à plus grande échelle au cours de l’année 2015, avec pour objectif un partenariat avec quarante formations en France et dans nos filiales pour la rentrée scolaire de 2015, ajoute Adélaïde Moulière. Nous souhaitons être une passerelle vers l’innovation et les métiers d’avenir. »

Juliette Paoli