Accueil Cloud computing Outils dédiés à l’économie des abonnements : un marché estimé à 100...

Outils dédiés à l’économie des abonnements : un marché estimé à 100 milliards de dollars en 2020

Vendre une fois pour toute votre produit ? Et si vous équipiez votre produit de capteurs, sur des chaussures par exemple, qui pourraient être facturées au kilométrage mensuel ! Il s’agit là d’un nouveau business model centré sur l’abonnement. Et il se développe, avec en corollaire de nouveaux services et outils SaaS dédiés.

Une étude de MGI, commanditée par Zuora, spécialiste des solutions de facturation, de commercialisation et de gestion financière des abonnements, fait le point sur ces services et outils SaaS destinés à l’économie des abonnements autrement dénommés « plateformes agile de monétisation » ou AMP (pour Agile Monetization Platforms). Ils comprennent neuf catégories : facturation, gestion financière, gestion des commandes, commerce électronique, support client, chaîne CPC (Configuration-Prix-Cotation), gestion contractuelle, comptabilisation du chiffre d’affaires et médiation. L’étude suggère que l’extensibilité et la réactivité de ces solutions SaaS permettent de gérer une croissance plus rapide et de tisser des relations plus pérennes avec la clientèle en capitalisant sur la remontée de données et d’informations analytiques pertinentes. De même, les entreprises qui souhaitent améliorer leur efficacité en consolidant des systèmes obsolètes et disparates pour adopter ces nouvelles plateformes de monétisation bénéficient également d’une demande supplémentaire. Au total, le marché des outils dédiés à l’économie des abonnements pourrait atteindre 100 milliards de dollars en 2020, indique l’étude. « Les entreprises qui tentent d’adopter de nouveaux modèles de développement basés sur l’abonnement et les prestations à la demande réalisent bien vite que leurs systèmes existants sont parfaitement inadaptés, soutient Andrew Dailey, analyste chez MGI. « En pratique, dans certains secteurs, les outils traditionnels peuvent même retarder la migration des entreprises et mettre en péril la pérennité de certains grands noms de l’industrie. En outre, les modèles de développement basés sur des revenus récurrents exigent de nouvelles approches en matière de gestion des produits, des vente, du marketing et même des finances. »

Industrie, information et biens de consommation secondaires, premiers marchés

Les trois secteurs de développement les plus prometteurs pour les outils et services dédiés à l’économie des abonnements sont l’industrie (26 milliards de dollars), les technologies de l’information (22 milliards) et les biens de consommation secondaires (14 milliards). Les secteurs de l’énergie, de la consommation de base et des services financiers représentent également à 5 ans un marché cible de plus de 5 milliards de dollars.

En France, les trois secteurs de développement les plus prometteurs pour les outils et services dédiés à l’économie des abonnements sont l’industrie (1,25 milliards de dollars), les technologies de l’information (837 millions de dollars) et les biens de consommations de base (707 millions de dollars).

L’adoption de l’Internet des objets est également un facteur important de développement du marché dans la mesure où de nouveaux moyens de contrôle et de collecte des données peuvent stimuler l’innovation et ouvrir la voie à de nouveaux modèles de tarification.

Juliette Paoli