Accueil Appliances Nouvelle version de F-Secure Protection Service for Business : plus de protection...

Nouvelle version de F-Secure Protection Service for Business : plus de protection web

Dédiée à la protection des postes de travail, F-Secure Protection Service for Business se déclare “l’offre de cyber sécurité la plus complète du marché.”

Première nouveauté : le portail de gestion Cloud des postes de travail, des appareils mobiles et des serveurs a été repensé pour faciliter le travail des administrateurs. Il se veut plus intuitif qu’auparavant. Le client Windows est compatible avec Windows 10 et Device Guard. De même, le client Mac est compatible avec El Capitan.

Mais cette version inclut aussi de nouvelles fonctionnalités de protection web. Sous Windows, Content Type Filtering bloque les contenus actifs, notamment Flash, sur les sites suspects. Connection Control , de son côté élève le niveau de sécurité pour les sites critiques et les services Cloud afin de protéger les données des organisations. Cela empêche ainsi les chevaux de Troie bancaires et autres malware d’espionner les sessions web critiques ou de dérober des données confidentielles pour les envoyer aux cybercriminels. Enfin, Web Content Control permet aux employeurs de restreindre l’accès aux sites nuisant à la productivité des employés ou présentant un danger pour l’entreprise.

Une fonction de patch management

Afin d’éviter les vulnérabilités logicielles, ajoutons que F-Secure Software Updater, qui cherche et installe les mises à jour de sécurité nécessaires pour Windows et plus de 2 500 versions d’applications, est désormais inclus dans la solution.

F-Secure

Protection Service for Business repose sur deux technologies principales : F-Secure Security Cloud et DeepGuard. Security Cloud fournit des informations sur les menaces en temps réel pour une détection rapide. Afin de protéger l’entreprise contre les menaces émergentes, la solution fonctionne avec DeepGuard, le moteur d’analyse comportementale et heuristique développé par F-Secure. Lorsque DeepGuard identifie une attaque Zero Day, les informations sont directement transmises au Security Cloud pour la neutraliser sur tous les clients, dans un délai de 60 secondes à partir de la première détection.

Juliette Paoli