Accueil Etudes Marketing : les médias sociaux vont de plus en plus compter dans...

Marketing : les médias sociaux vont de plus en plus compter dans les dépenses

Selon le rapport « Western European Social Media Marketing Forecast, 2014 to 2019 » de Forrester, les dépenses marketing dans les médias sociaux en Europe attendront 4,3 milliards d’euros d’ici 2019.

Les dépenses marketing dans les médias sociaux, qui s’élèvent à 2,6 milliards d’euros cette année, atteindront 4,3 milliards d’euros d’ici 2019, soit un taux de croissance annuel cumulé de 10,5 %, selon les dernières prévisions quinquennales de Forrester dans les 17 pays d’Europe occidentale. Cependant, si le règlement européen général sur la protection des données est approuvé en 2015, les investissements des professionnels du marketing dans les publicités sur les réseaux sociaux devraient ralentir et ne pas dépasser 3,6 milliards d’euros en 2019, prévient le cabinet d’analyses.

Une croissante portée par les mobiles

Dans toute la zone, les dépenses en marketing social sont portées par l’utilisation croissante du mobile par les consommateurs : la publicité via réseaux sociaux sur mobile connaîtra un taux de croissance annuel de 20 % dans les cinq prochaines années. D’ici 2019, environ 3,5 milliards d’euros (soit 82 % des dépenses totales) seront investis sur mobile, quand seulement 772 millions d’euros (soit 18 %) le seront sur ordinateur. Ce changement est encore plus flagrant au Royaume-Uni et en Allemagne, où Forrester prévoit que les dépenses publicitaires par ordinateur sur les réseaux sociaux vont chuter de 17,9% et 14,4% respectivement, d’ici à 2019.

Facebook en tête

Facebook assoit sa domination sur le comportement social des utilisateurs européens, avec une augmentation de 8 % de l’engagement depuis 2012. Twitter reste derrière, avec seulement 14 % des européens connectés : 7% des adultes connectés déclarent visiter le réseau social au moins une fois par mois, contre 60 % pour Facebook. Forrester indique cependant que les récents changements de la plateforme publicitaire de Twitter ainsi que son offre de ciblage géographique vont l’aider à devenir un acteur sur lequel compter en Europe dans les années à venir.

Juliette Paoli