Accueil Emploi Manager de la sécurité des données numériques et chief digital officer: deux...

Manager de la sécurité des données numériques et chief digital officer: deux jobs en or pour 2015-2016

Logo Robert Half
Logo Robert Half

Avec 174 000 recrutements de cadres prévus cette année, selon l’Apec, soit une hausse de 3% par rapport à 2014, le marché de l’emploi des cadres s’avère toujours plus ouvert. « Cette conjoncture encourageante est une opportunité pour faire évoluer sa carrière », soutient Robert Half, cabinet mondial de recrutement spécialisé, qui liste 7 jobs en or pour 2015-2016, parmi les plus attractifs et les plus rémunérateurs.

A côté du contrôleur de gestion opérationnel, du comptable auxiliaire, de l’analyste risques de marchés, de l’actuaire tarification IARD et du responsable des relations sociales, le manager de la sécurité des données numériques et le directeur de la stratégie digitale (ou chief digital officer) tiennent une bonne place. Focus sur ces deux profils.

Le chief digital officer

Christophe de Bueil, manager de Robert Half Technologie, définit le chief digital officer ainsi : « Opérant chez un annonceur issu d’un business model traditionnel, le directeur de la stratégie digitale ou chief digital officer est en charge d’initier ou d’accélérer une transformation digitale (et/ou omnicanale) d’envergure au sein de l’organisation. » Il précise qu’environ « 10% des entreprises du CAC 40 sont dotées d’un chief digital officer, et on estime que ce chiffre va bien évidemment exploser dans les années à venir. »

Chrsitophe de Bueil
Christophe de Bueil,

 

Pour Robert Half, le CDO influence les décisions stratégiques globales pour qu’elles puissent idéalement prendre en compte tous les enjeux liés au digital. Il est de plus en plus souvent rattaché à la direction générale, alors qu’auparavant il dépendait plutôt de la direction de la communication, du marketing voire de la DSI. « Le CDO tend par la suite à prendre des responsabilités plus globales, avec gestion d’un P&L à part entière sur un scope résolument cross-canal. Le poste de COO ou CEO est une prochaine étape cohérente », indique Christophe de Bueil. Avec une expérience professionnelle de 10 à15 ans, un CDO peut espérer gagner entre 90 000 et 120 000 € bruts annuels. Au-delà de 15 ans, son salaire brut annuel est compris entre 120 000 – 250 000 €

Le manager de la sécurité des données numériques

Le manager de la sécurité des données numériques est responsable de la mise en place d’une stratégie, en conformité avec les aspects juridiques, sociaux, managériaux de la sécurité. Il est à la tête d’une équipe de taille variable selon le type d’entreprise, en charge d’identifier, développer, mettre en œuvre et maintenir les processus, de façon transverse dans l’organisation, visant à réduire les risques informatiques et à augmenter la sécurité des données. Son équipe traite les incidents, fixe les normes en matière de sécurité, définit les procédures et politiques de sécurité, et effectue les contrôles nécessaires, tout en veillant à prévenir l’obsolescence des technologies de sécurité informatique acquise par l’entreprise. Il peut évoluer en tant que directeur infrastructure ou directeur des systèmes d’information dans un secteur impliquant une forte criticité des données. Alors que la sécurité, souvent parent pauvre des directions des systèmes d’information, même au sein de groupe de taille importante, fait aujourd’hui l’objet d’une réglementation européenne, mettant les multinationales du continent face à la nécessité d’investir dans le domaine, Fabrice Coudray, directeur de Robert Half Technologie, estime que le manager de la sécurité des données numériques devra « opérer cette mise en conformité avec le souci de présenter à sa direction générale une stratégie cohérente avec la réalité des risques propres à l’activité de l’entreprise, l’évolution rapide des technologies, les éventuelles contraintes budgétaires qui s’impose à lui. » Avec une expérience comprise entre 10 et 20 ans, le manager de la sécurité des données numériques gagne enrte 60 000 et 100 000 € bruts par an.

Fabrice Coudray
Fabrice Coudray
Juliette Paoli