Accueil Non classé Macron exige le « télétravail systématique »

Macron exige le « télétravail systématique »

C’est désormais au plus haut niveau de l’Etat que le télétravail est exigé. Lors de son allocution télévisée du 31 mars à 20H, Emmanuel Macron a annoncé, face à la flambée de l’épidémie, de nouvelles restrictions pour les prochaines semaines.

Pour freiner l’épidémie de Covid-19, le chef de l’Etat a demandé de nouveaux efforts et annoncé une série de mesures:

-extension à la France métropolitaine entière des restrictions imposées depuis la mi mars à 19 départements dont l’Ile de France (fermeture de commerces, limitation des déplacements à 10 kms); maintien du couvre-feu à 19H

-Crèches, écoles collèges et lycées  fermés pendant trois semaines, dès le 5 avril , et unification des vacances scolaires de printemps , sur tout le territoire français à partir du 12 avril.

Ces fermetures vont renforcer de fait l’impératif du travail à la maison. «  L’entreprise est obligée d’accepter le télétravail dégradé pour les salariés ayant des enfants à gérer à la maison », nous avait déclaré ce 31 mars Audrey Richard, présidente de l’ANDRH (Association nationale des DRH).

Le télétravail au centre de la panoplie enti-Covid

Dans l’arsenal des mesures face à la pandémie, Emmanuel Macron a placé l’impératif du « télétravail systématique » comme une des premières armes du dispositif pour « freiner le virus », sans cependant lui donner un caractère obligatoire.

La demande n’est pas nouvelle, dès janvier la ministre du Travail, Elisabeth Borgne exigeait de « recourir fortement au télétravail pour lutter contre l’épidémie tout en permettant à ceux qui en expriment le besoin de revenir une journée par semaine en entreprise » .

Mais cette priorité, exprimée dans sa solennité par le président de la République, prend bien entendu d’autant plus de force et d’urgence.

 

 

Jean Kaminsky