Accueil Confidentialité des données Le chiffrement en mode Security Service as a Service selon Difenso

Le chiffrement en mode Security Service as a Service selon Difenso

Logo Difenso

Difenso est un écosystème de publication d’applications dans un nouveau cadre dénommé SSaaS (Security Software as a Service). Lorsque l’entreprise partage des données, Difenso assure le niveau de sécurité conforme avec les exigences légales imposées aux organismes ou entreprises ayant des activités sensibles.

Le président de Difenso, Eric Stefanell, a une belle carte de visite (ingénieur de l’Armement‚ ancien directeur de grands programmes stratégiques militaires à la DGA puis directeur du business development du groupe EADS/Airbus), mais c’est la solution proposée par l’entreprise qui a de quoi séduire les investisseurs, dont Nestadio Capital, qui viennent de lui accorder 500 000 euros : chiffrer les données depuis le poste de l’usager jusqu’au sein du service en ligne utilisé. Ainsi, les données ne se promènent plus sans contrôle dans les différents services Cloud.
La solution repose sur des clés de chiffrement uniques, générées aléatoirement pour crypter les données et/ou fichiers. Ces clés étant réparties entre le portail Difenso et le client, les données deviennent totalement inviolables : seul le client peut les déchiffrer. La certification des solutions de Difenso par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) est en cours.

Security Software as a Service
Difenso est un écosystème de publication d’applications dans un nouveau cadre dénommé SSaaS (Security Software as a Service)

Dans le domaine du chiffrement de mails, l’entreprise propose une solution de protection de Gmail et d’Outlook pour Office 365.  Cette protection s’intègre au système d’information des grands groupes en s’appuyant sur un Module de Sécurité Hardware (HSM) certifié. Les PME et les particuliers vont quant à eux accéder à ces services de chiffrement d’e-mail via le portail sécurisé de Difenso dès le mois de mai prochain.

Sur le même principe, l’entreprise a développé une solution de sécurisation pour les logiciels de la relation client (CRM) de type Salesforce. Ainsi, les entreprises réticentes à les utiliser ou n’ayant pas le droit de confier leurs données à des opérateurs soumis au Patriot Act peuvent bénéficier de ces outils de façon sécurisée.

La levée de fonds est destinée à accélérer la commercialisation sur la France et l’Europe de ces premières solutions de sécurisation Cloud des messageries & des logiciels de relation client.

Juliette Paoli