Accueil Livres Livre – « 100 conseils pratiques pour couler sa boîte »

Livre – « 100 conseils pratiques pour couler sa boîte »

Le livre de Pons et Tillon
100 conseils pratiques pour couler sa boîte

Les deux auteurs de cet ouvrage ont en commun d’avoir tenté de monter leur société… et d’avoir échoué. Pour réussir au final. Ils ont eu la bonne idée d’écrire un livre à deux mains, préfacé par Xavier Niel, et de partager leurs expériences avec ceux qui veulent entreprendre. 4 questions à l’un des auteurs, Sylvain Tillon, qui dirige l’éditeur de logiciel Tilkee.

L’un, Thomas Pons, après trois échecs entrepreneuriaux, s’est décerné le titre de « serial loser ». Il gère aujourd’hui Prezmaker (logiciel de présentation), dont il est le fondateur. L’autre, Sylvain Tillon, à peine entré dans une grande école de commerce, créait déjà sa boîte de bijoux pour cheveux. Une aventure qui s’est soldée par un échec, non pas à cause du choix de l’activité, mais bien parce qu’il a pris de mauvaises décisions. Depuis, Sylvain Tillon co-dirige la société de conseil en pédagogie Sydo et l’éditeur de logiciel Tilkee (relance clients). Il est également formateur en entrepreneuriat et finances, en découverte de l’entreprise et en relations commerciales. Forts de leurs échecs, les deux compèrent publient aujourd’hui « 100 conseils pratiques pour couler sa boîte ». De la création au marketing, en passant par la gestion ou le juridique, cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui ont envie de créer une entreprise, ou qui sont au démarrage de leur activité.

Sylvain, pourquoi avoir écrit ce livre ? 

Sylvain_Tillon
Sylvain Tillon

Il existe de nombreux ouvrages donnant des conseils sur ce qu’il faut faire pour réussir. Mais aucun ne précise ce qu’il ne faut pas faire. Nous avons pensé qu’il serait original de prendre le contrepied en donnant les conseils qui conduiraient à planter la boîte.
Nous avons donc écrit ce livre pour décomplexer ceux qui veulent entreprendre et leur livrer un retour d’expérience pratique et concret – sur un ton plutôt drôle. 

Pourquoi un livre à deux mains ? 

Nous avons travaillé ensemble au sein de Sydo (une société de conseil en pédagogie) et nous avons en commun d’avoir planté au moins une boîte chacun. Tous deux entrepreneurs, nous sommes convaincus que l’échec est enrichissant. Initialement, c’est sur le ton de la plaisanterie que nous avons imaginé ce projet. Thomas a commencé à imaginer la couverture d’un livre décalé… et j’ai adoré l’idée. A partir de là, nous avons commencé à compiler des conseils. Nous en avions regroupé 182 en tout ! Mais nous avons élagué pour ne conserver que ceux qui nous semblaient les plus pertinents.
Nous avons aussi la chance de bénéficier du support d’autres entrepreneurs qui ont échoué. Ensemble, ces diverses expériences nous ont offert une vision assez large des erreurs que tout entrepreneur peut être amené à faire. Autant en faire profiter les autres pour qu’ils évitent de répéter les mêmes bêtises ! 

Y a-t-il une nécessité d’écrire ce livre selon vous ? 

Si les recettes des derniers grands succès (AirBnB, Uber, Alibaba…) ne sont pas reproductibles, les erreurs, elles, amènent toujours au même résultat : l’échec ! Alors, avec mon copain Thomas, le « serial loser » comme il aime se présenter, nous avons compilé 100 conseils foireux qui  amèneront tout entrepreneur à se planter. S’ils ont l’opportunité de lire notre livre et qu’ils ne suivent pas nos conseils… Ils auront 100 chances de moins d’échouer !

Est-ce le livre qu’il manquait aux futurs patrons pour se lancer ? 

Je n’aurai pas cette prétention. Entreprendre n’est pas facile. Il faut faire un saut dans l’inconnu. Accepter l’incertitude et le flou. Or, à l’inverse des Etats-Unis, l’échec est encore tabou en France. Outre-Atlantique, un échec est considéré comme une expérience à travers laquelle on apprend et qui permet d’éviter de refaire les mêmes erreurs ensuite. Tout comme mon co-auteur Thomas, j’ai déjà échoué – et j’ai énormément appris de mes erreurs et sur moi. Nous essayons de transmettre une partie de notre expérience à travers cet ouvrage.
J’espère qu’il aidera un entrepreneur à éviter certains faux-pas… tout en sachant qu’il en commettra forcément d’autres.

 

« 100 conseils pratiques pour couler sa boîte », de Sylvain Tillon et Thomas Pons, est édité par Studio Eyrolles © Éditions Eyrolles.

Plus d’informations sur http://www.coulersaboite.com
20 euros sur amazon.fr et fnac.fr.

Juliette Paoli