Accueil Mobilité L’innovation chez CNP Assurances commence par le mobile

L’innovation chez CNP Assurances commence par le mobile

CNP Assurances logo
Logo CNP Assurances

Quoi de mieux qu’une application mobile pour faire entrer de plain-pied dans l’ère numérique le leader de l’assurance-vie en France ? Ce qui n’était au départ qu’une expérimentation est devenu le moteur de la transformation numérique de CNP Assurances.

Pour cette vénérable entreprise qu’est CNP Assurances, la transformation numérique est un enjeu important sur le plan de l’image. Pour la mettre en œuvre, le groupe a nommé une Chief Digital Officer en la personne de Magali Noe, actuellement en phase de collecte d’informations. Et pour la première réalisation concrète, il a été décidé de se tourner vers les mobiles.

Optivie, l’appli mono-contrat

« L’idée de base était de créer une première appli mobile, afin d’en comprendre les process de création et de les intégrer au sein de l’entreprise », raconte Ludovic Andrieux, le jeune CTO Innovation de CNP Assurances. L’appli Optivie a été développée avec Adobe Air, seul outil capable de générer des applications strictement identiques pour iOS et Android à partir d’un même code, selon M. Andrieux. « En revanche Air ne supporte pas Windows Phone, qui équipe notre personnel en interne », précise-t-il. « Il a donc fallu développer une deuxième appli pour cet OS. »

Ludovic Andrieux
« L’idée de base était de créer une première appli mobile », Ludovic Andrieux

Disponible sur les magasins d’applications Apple, Google et Windows depuis janvier 2015, Optivie est volontairement limitée sur le plan fonctionnel. « Nous avons choisi comme sujet de départ un contrat d’assurance-vie simple en euros, dont les clients peuvent connaître la valorisation en temps réel à travers l’appli. Le but du projet est avant tout d’accumuler de l’expérience, pour ensuite étendre le spectre des contrats supportés et ajouter des fonctions, comme le versement en ligne par exemple. »

La carte bancaire, moteur de la transformation

Un obstacle surprenant est toutefois apparu : « Les stores (magasins d’applications) n’acceptent que les paiements par carte bancaire de la part des développeurs », explique Ludovic Andrieux. « Or chez nous ce mode de paiement n’est pas disponible : tous les achats passent par un prestataire externe ! Il a donc fallu nommer une personne gestionnaire des stores au sein de CNP Assurances. » Un détail qui souligne la nécessité d’une réorganisation en profondeur, comme le confirme Ludovic Andrieux : « Il y a une transformation à prévoir, de nouvelles responsabilités, de nouvelles fonctions peut-être : notre action a clairement un impact sur l’organisation de l’entreprise. »

Un nouveau portail Web[1] a également été mis en chantier. « Il nous a paru intéressant que le site soit conçu comme une autre « application mobile », qui offre exactement les mêmes services que celles des stores », détaille M. Andrieux. « Pour le mettre au point nous avons utilisé la version Enterprise de l’outil de gestion de contenus Liferay, grâce auquel nous sommes parvenus à nos fins en un temps très court. » Plus rapidement en tout cas que si l’équipe avait dû elle-même se charger de l’accès à la base de données interne de l’entreprise. « Les données de la CNP sont dans un SGBD écrit en Cobol hébergé sur un mainframe IBM. Or nous avons beau avoir des programmeurs compétents et débrouillards, c’est tout de même compliqué de brancher une appli mobile de 2015 sur un mainframe en Cobol des années 70 ! »

 

[1] https://optivie.cnp.fr

 

 

Auteur : Christophe Blanc

 

Juliette Paoli