Accueil Impression/Scanner Lexmark sur le point d’être racheté

Lexmark sur le point d’être racheté

Le chinois Apex Technology serait prêt à croquer l’américain Lexmark, rapporte Reuters dans un communiqué récent.

Lexmark pèse près de 2 milliards de dollars, mais le géant américain pourrait passer bien sous pavillon chinois avant la fin du mois. Face à une régression constante du marché, le fabricant de solution d’impression ne s’était pas caché en début d’année d’étudier différentes options d’alternative stratégique, dont celle d’une vente à des investisseurs de type capital venture. Une opération déjà réalisée en 2012 lorsque la firme s’était séparée de sa division jet d’encre. Après avoir racheté tour à tour Perceptive Software, Readsoft et Kofax, Lexmark étudiait en début d’année la possibilité d’une cession de ses activités de matériel d’une part, de logiciels d’autre part, dans le but de relancer l’intérêt d’éventuels acquéreurs. Mais selon Reuters, Apex Technology pourrait aujourd’hui racheter en un seul bloc l’américain. Basé dans la province du Guangdong, le fabricant chinois est spécialisé dans la fabrication de cartouches d’impression et de l’électronique qui gère ces consommables. Lexmark jugerait l’approche d’Apex prometteuse mais cherche à obtenir l’assurance que le groupe chinois pourra financer la transaction. Les dirigeants d’Apex devraient se rendre aux Etats-Unis courant avril pour tenter de parvenir à un accord.