Accueil Etudes Les systèmes embarqués ont le vent en poupe

Les systèmes embarqués ont le vent en poupe

Depuis quelques années, les systèmes embarqués sont omniprésents dans l’Ecénomie et dans notre quotidien. Un salon leur est même dédié : le  Salon des Systèmes Temps Réel & Embarqués, qui aura lieu le 1er et 2 avril 2015 au Cnit Paris-La-Défense. Petit tour d’horizon sur l’évolution de ce marché d’ici 2019.

Selon le rapport publié en juin 2014 sur le développement économique en France des systèmes embarqués et réalisé par l’Observatoire Paritaire « OPIIEC », la croissance économique de la filière systèmes embarqués s’accélère, soutenue par des besoins d’ordre sociétaux et plusieurs percées technologiques récentes. Citons les processeurs multi-cœur, la virtualisation des systèmes d’information, la réalité augmentée, les techniques de traitement de l’image et du signal, la miniaturisation (capteurs, solutions d’alimentation embarquée…) ou encore le Cloud computing et les perspectives des Big Data

Un CA en hausse de 14 % en 2017 par rapport à 2013

Le chiffre d’affaires des différents acteurs du marché des systèmes embarqués en France atteindra 83 milliards d’euros en 2017. En 2013, il représentait 3,7% du PIB avec 73 milliards d’euros. Le marché est dominé par les industriels mais la croissance est plus importante chez certains de leurs partenaires. Les industriels envisagent une croissance de14% de leur activité dans l’embarqué d’ici à 2017. Les sociétés d’ingénierie et les éditeurs de logiciels sont plus optimistes avec des niveaux de croissance de 16 et 17% sur 3 ans. Les sociétés de services IT envisagent, elles,  une croissance plus modérée de 8 % sur les 3 prochaines années.

Le marché est porté par deux secteurs clients principaux et historiques. L’aéronautique, premier secteur, représente 32 % du CA total des sociétés de services, ingénieries et éditeurs. L’automobile est le second marché avec 21% du CA total. Tous ces secteurs devraient être en croissance (environ 15 %) d’ici à 2017 sans distinction particulière. La croissance envisagée dans l’aéronautique est importante mais tirée uniquement par les sociétés d’ingénierie et les éditeurs. La croissance sera également forte dans les télécoms (18 %), alors que l’énergie bénéficiera d’une croissance plus faible (10 % sur 3 an).

 

1000 milliards de dollars en 2019

Selon IDC, le marché des systèmes embarqués dits « intelligents » (soit tout équipement architecturé autour d’un microprocesseur, d’une interface de connectivité et d’un système d’exploitation et/ou d’une interface utilisateur de haut niveau, à l’exception des PC, des smartphones, des serveurs et des tablettes) va franchir la barre des 1 000 milliards de dollars à l’horizon 2019, contre 755 milliards de dollars cette année. Parallèlement, il devrait se vendre plus de 2,2 milliards de tels systèmes, contre 1,4 milliard d’unités en 2014. Pour la société d’études, ce type d’équipements représentera plus du quart du marché total adressable en 2019 par les systèmes embarqués et les systèmes intelligents, estimé à plus de 8,5 milliards d’unités.

Juliette Paoli