Accueil ERP Le PDG de SAP Bill McDermott démissionne par surprise

Le PDG de SAP Bill McDermott démissionne par surprise

Le directeur monde de SAP, Bill Mc Dermott
Bill McDermott, SAP

Le PDG américain de l’éditeur SAP, Bill McDermott, a démissionné avec effet immédiat et quittera l’entreprise à la fin de l’année, vient d’annoncer par surprise le groupe allemand dans un communiqué.

Bill McDermott, 58 ans, restera dans l’entreprise jusqu’à la fin de l’année au poste de « conseiller« , assurant ainsi une « transition en douceur« , selon un communiqué envoyé à la rédaction par SAP. « SAP ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans Bill McDermott« , a déclaré Hasso Plattner, président du conseil de surveillance de SAP SE. « Bill a apporté une contribution inestimable à cette société et a été l’un des principaux moteurs de la transition de SAP vers le Cloud, qui alimentera notre croissance pendant de nombreuses années. »

Le contrat de Bill McDermott durait jusqu’à 2021 et il n’a pas souhaité le prolonger. « Le moment est venu d’ouvrir un nouveau chapitre passionnant » pour l’entreprise, a-t-il déclaré. « Dix ans en tant que PDG, c’est long« , a-t-il ajouté dans une déclaration, citée par des médias allemands. « Je passe la main à un moment où SAP est au maximum de ses capacités« , a-t-il ajouté.

Un changement de génération

Si la démission de Bill Mc Dermott est une surprise, le groupe avait néanmoins déjà préparé sa succession. Bill McDermott va être remplacé par un duo formé par l’Allemand Christian Klein, 39 ans, et l’Américaine Jennifer Morgan, 48 ans. Celle-ci deviendra la première femme à co-diriger une entreprise du Dax, l’indice des 30 valeurs vedettes à la Bourse de Francfort. « Bill et moi avons pris la décision il y a plus d’un an d’élargir les rôles de Jennifer et Christian dans le cadre d’un processus à long terme visant à les préparer à devenir notre prochaine génération de dirigeants. Nous sommes confiants dans leur vision et leurs capacités alors que nous menons SAP dans sa prochaine phase de croissance et d’innovation« , a indiqué Hasso Plattner. 

Bill McDermott avait rejoint le géant du logiciel en 2002, et en est devenu PDG début 2010, en duo, puis seul à compter de 2014. Christian Klein, qui a commencé sa carrière chez SAP il y a 20 ans en tant qu’étudiant, a récemment occupé le poste de chief operating officer de la société, supervisant également le développement de produits pour l’ERP SAP S/4HANA. Klein a été nommé au conseil d’administration en 2018. Jennifer Morgan, qui a rejoint SAP en 2004, a récemment occupé le poste de présidente du groupe Cloud, supervisant Qualtrics, SAP SuccessFactors, SAP Ariba, SAP Fieldglass, SAP Customer Experience et SAP Concur. Elle a été nommée membre du conseil d’administration en 2017.

Bill McDermott va quitter un groupe en excellente santé: le chiffre d’affaires a augmenté de 13% au 3e trimestre par rapport à 2018, pour atteindre 6,8 milliards d’euros, et son bénéfice net a atteint 1,26 milliard d’euros (+30%), soit 18,5 % du CA, selon nos calculs.
Il faudra néanmoins s’attaquer au problème des licences et à la migration des entreprises  de l’ERP ECC vers SAP S/4HANA, qui selon le chef de file de l’USF, le club des utilisateurs francophones des solutions SAP, n’est pas gagné.